Masahiko Nakajima, le Président de Yamaha Racing, n’a pas fait, en compagnie d’Éric de Seynes, le patron de Yamaha Europe, le déplacement pour rien dans la Sarthe. Le constructeur japonais a annoncé clairement son intention de remporter le Championnat du Monde d’endurance, et dès cette première journée qualificative a réalisé le meilleur temps avec Broc Parkes et la R1 du YART.

La séance d’essais libres matinale était surtout marquée par la chute de Robin Camus dont la Suzuki du Junior Team passait par-dessus les piles de pneus. Le pilote n’était pas blessé, mais la machine très abimée. La Yamaha du YART en pneus Bridgestone dominait en 1’36.503 devant celle du GMT94 en Dunlop et la Kawasaki SRC en Pirelli. La Kawasaki 33 Louit Moto était leader en Superstock (huitième au général).

Classement de l’unique séance d’essais libres :

libres

 

24h,Mans,2017,Tests,Days

 

Dans la première séance qualificative brassards bleus, la Honda du Team RAC41 ne roulait pas, Cyprien Schmidt, le pilote porteur du brassard bleu ayant chuté le matin et subissant alors des examens médicaux. L’après-midi commençait mal pour Grégory Leblanc (Honda Team April Moto Motors Events) qui tombait sans gravité au virage de la Chapelle. Broc Parkes (Yamaha YART) réalisait le meilleur temps en 1’35.966, devant Kenny Foray (BMW), Vincent Philippe (SERT), Matthieu Ginès (Kawasaki SRC) et David Checa (GMT94). Jules Cluzel (Yamaha LMD63 Ultimate Cup) était le plus véloce en Superstock.

Résultats de la première séance qualificative brassards bleus :

bleus
63-1-jm-cherrier

Jules Cluzel, premier en Superstock dans cette session brassards bleus (photo © JM Cherrier)

Lors de la première séance qualificative brassards jaunes, Johan Nigon tombait sans gravité avec la Kawasaki BMRT-3D Endurance. Le chrono de 1’35.966 établi par Broc Parkes dans la séance précédente semblait s’annoncer difficile à battre. La séance était brièvement interrompue au drapeau rouge quand la Kawasaki n°27 pilotée par Luc Bibollet chutait dans le virage de la Chapelle. Quand la session repartait, on enregistrait les chutes de Jimmy Maccio sur la Suzuki du Team R2CL et de Matthieu Lussiana sur la BMW-Tecmas.

Une nouvelle fois, la Yamaha du YART s’emparait de la meilleure performance en 1’36.540 avec Marvin Fritz, 0.1 devant Randy du Puniet (qui nous parlait ici de ses premières 24 Heures du Mans) sur la SRC Kawasaki et 0.6 devant Niccolo Canepa sur la Yamaha du GMT94. En Superstock, le plus véloce était Wayne Tessels, de nouveau pour le Team 33 Louit Moto.

Résultats de la première séance qualificative brassards jaunes :

jaunes

17884139_1407727735950886_8951291914908844552_n

Dans la première séance qualificative pour les pilotes dotés de brassards rouges, Mike Di Meglio sur la Yamaha du GMT 94 bondissait en tête en 1’36.857. Freddy Foray chutait sans gravité avec la Honda Endurance Racing, tandis que Florian Alt (Yamaha Viltaïs Experience) réalisait le meilleur chrono absolu de la catégorie Superstock en 1’37″295. La séance était ensuite interrompue au drapeau rouge en raison des chutes de Jullien Millet (Kawasaki Eva RT Webike Trick Star) et de Sascha Müller (Kawasaki WSB-Endurance Team) au virage du garage Vert.

La séance repartait pour 12 minutes, puis Mike di Meglio améliorait en 1’36.601. Kohta Nozane (YART) le suivait à 0.09 devant le très véloce Florian Alt sur la R1 Superstock Viltaïs. Yamaha dominait nettement cette première journée, et Masahiko Nakajima n’était manifestement pas venu pour rien.

Résultats de la première séance qualificative brassards rouges :

rouges

Résultats confondus de la première journée :

premiere-journee

 

viltais-1

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :