Les cinquième et sixième heures sont caractérisées par la bataille sans merci entre la Kawasaki #87 du team Green et la Yoshimura Suzuki #12 pour l’obtention de la 2e place. 

Au gré des ravitaillements, des changements de pilotes et des dépassements d’attardés, les deux motos ne se quittent guère et chaque occasion est le prétexte d’une nouvelle joute.

Au fil de ses relais, Leon Haslam, le plus rapide du team Green, parvient toutefois à prendre un peu de large sur la Suzuki rouge, et ce, jusqu’à 20 secondes.

A l’inverse, quand il n’est pas là et que Tsuda prend le guidon de la Suzuki, la tendance s’inverse.

Pendant ce temps, la Yamaha #21 de tête réussit à se mettre à l’abri en se ménageant progressivement un avantage d’un tour.

31

Un peu plus loin, la Yamaha Yart, 4e,  parvient à porter haut les couleurs des pneus Pirelli et faire une bonne opération au championnat, tout comme la Honda #111 qui navigue entre la 7e et la 9e position. Entre les deux, on assiste à une très belle bagarre entre la Suzuki #32 et la Kawasaki#01. Les deux motos sont séparées d’une ou deux longueurs et ne se quittent jamais…

Après ses ennuis lors d’un de ses ravitaillements et sa crevaison de la roue avant, la Suzuki Kagayama réintègre le Top 10 en faisant reculer la Kawasaki #11 d’une position.

Aux alentours de la 18e place, la bagarre fait également rage entre la GMT94 et la Suzuki #50,  actuellement en tête du championnat.

32

Tous les articles sur : Pol Espargaro