Les 10 équipes les plus rapides ont été sélectionnées pour participer à cette dernière qualification qui déterminera l’ordre de départ sur la grille.

Chaque équipe dispose de deux pilotes pour arracher la meilleure place possible, et, de façon pragmatique, 2 motos sont en permanence sur le circuit, l’une faisant son tour de chauffe tandis que l’autre réalise son chrono.

Après quelques minutes, PJ Jacobsen  réalise un petit exploit en plaçant sa F.C.C. TSR Honda #5 en haut du classement, en 2’07.248. Ce meilleur chrono provisoire tiendra longtemps, et même son coéquipier Dominique Aegerter n’as pas pu le détrôner (2’07.760).

Il n’était pas le seul, puisque Josh Waters (Suzuki #32 Moto Map Supply, 2’09.774), Ryuichi Kiyonari (Suzuki Team Kagayama #17, 2’07.651), Noriyuki Haga (Yoshimura Suzuki #12, 2’08.310), Kohta Nozane (Yamaha YART #7, 2’10.636), Kazuki Watanabe (Kawasaki Team Green #87, 2’07.730) et même Michael van der Mark (Musashi RT Harc-Pro Honda #634, 2’07.654), s’y sont cassés les dents.

Puis Pol Espargaro a sorti la grosse attaque et positionné la Yamaha Factory #21 en pole provisoire, grâce à un très consistant 2’06.258, malgré un premier partiel un peu moins rapide que l’année dernière.

1

Ce fut ensuite au tour de Takuya Tsuda au guidon de la Suzuki Yoshimura #12 de placer une très belle attaque, et même d’abaisser les premiers partiels avant de devoir finalement concéder un peu moins de 2 dixièmes à la Yamaha, en 2’06.405. Néanmoins, la joie régnait chez les rouges qui ne s’attendaient sans doute pas à être si proches de la première place !

2

La séance se poursuivait avec le relativement modeste 2’08.602 de Broc Parkes au guidon de la Yamaha YART #7, avant que Leon Haslam ne porte brillamment la Kawasaki #87 du team Green à la 3ème place, en 2’06.469.

A l’inverse, déception dans la clan Honda puisque Takumi Takahashi (Nicky Hayden n’a pas roulé) ne parvenait pas à faire mieux que 2’07.394 au guidon de la Musashi RT Harc-Pro Honda  #634; l’ombre de Casey Stoner a-t-elle joué sur la stratégie du team qui doit absolument éviter une nouvelle erreur?

Enfin, malgré les espoirs des fans japonais, Katsuyuki  Nakasuga ne franchissait pas la barre des 2’06 au guidon de la Yamaha Factory #21, et “se contentait” d’un 2’06.435 qui n’est cependant ni plus ni moins que le 3ème meilleur temps de cette qualification; il est ainsi évident que l’équipage Espargaro/Nakasuga/Lowes (ce dernier dans une moindre mesure) est le grandissime favori pour cette 39ème édition des 8 heures de Suzuka.

Maintenant, place à la course qui débutera à 4h30 cette nuit pour les spectateurs français…

Live Timing
Imbattable d’exotisme et de couverture, le flux Ustream en direct. On s’en lasse toutefois assez vite…
Eurosport 2 prendra l’antenne dimanche à 4h15 pour couvrir l’intégralité de l’épreuve, avec Gilles Della Posta et Guillaume Dietrich.
L’Equipe 21 prendra l’antenne dimanche de 7h00 à 11h00, de 11h30 à 13h00.

t10

Tous les articles sur : Dominique Aegerter, Nicky Hayden, Pol Espargaro