Après avoir disputé à Sepang en octobre dernier l’ultime de ses 265 Grands Prix (65 en 125 cm3 et autant en 250, 73 en Moto2 et 62 en MotoGP), Alex de Angelis a décidé de faire désormais profiter les autres de son savoir-faire et de son expérience.

A 33 ans, il est devenu récemment le coach du jeune Federico Fuligni, qui dispose cette année d’une Kalex au sein du Team Tasca Racing Scuderia Moto2. « Je travaille maintenant pour Federico et l’équipe Tasca, pour qui j’ai disputé plusieurs courses, a précisé Alex. Cette saison, je suis son coach. Pour l’entraînement à la maison il est bien soigné, et je le soigne également sur la piste. De plus, je travaille comme instructeur sur les circuits. Je le fais déjà depuis deux ou trois ans. Maintenant, je le ferai non seulement pour les motocyclistes, mais aussi pour les automobilistes. C’est pourquoi je passe un examen pour devenir instructeur. J’ai beaucoup de travail maintenant. Je travaille comme instructeur avec des conducteurs à différents niveaux. Cela peut même être des débutants. »

« Mais le temps en Italie n’a pas été très bon l’année dernière. Donc, mon travail en tant qu’instructeur commence effectivement cette année au Qatar après le premier week-end de course. Je reviendrai à Saint-Marin trois jours seulement après le début de la saison MotoGP avant de revenir au Qatar. Là, en tant qu’instructeur, je vais entraîner un seul pilote, ce qui est la meilleure façon d’apprendre autant que possible. Mais je donne aussi des cours pour les groupes. »

« C’est un travail, mais aussi ma passion », sourit-il, « c’est pourquoi je ne demande pas beaucoup d’argent. Bien sûr, cela dépend de mon temps de voyage et de combien il coûte. Un facteur est de savoir si la moto est fournie pour moi ou non. Mais cela commence à environ 500 euros par jour ».

Alex de Angelis a été vice-Champion du Monde en 125 cm3 en 2003 pour sa dernière saison dans la catégorie, sur une Aprilia de l’équipe Globet.com Racing. Le pilote originaire de Saint-Marin est passé ensuite en 250 cm3 où il a terminé troisième en 2006 et 2007. Puis passé en MotoGP chez Fausto Gresini à partir de 2008, il est monté sur le podium l’année suivante à Indianapolis et a terminé la saison en huitième position. De Angelis est passé en Moto2 en 2010 et a chuté à plusieurs reprises en début de saison, avant que le team Interwetten Honda ne lui propose de revenir en MotoGP pour remplacer Hiroshi Aoyama blessé au dos.

Il revient en Moto2 à plein temps en 2011 et termine la saison en quatrième position.

Après avoir roulé pour Forward Racing, De Angelis court ensuite en tant qu’unique pilote de Tasca Racing en 2014, sur Suter, mais quitte la catégorie Moto2 à la mi-saison afin de prendre la place laissée par Colin Edwards en MotoGP, chez NGM Forward Racing. En 2015, De Angelis court pour le team IodaRacing, sur Aprilia, mais se blesse gravement au GP du Japon. Il sera cependant de retour en piste et de nouveau sur Aprilia, avec le même team, en 2016. Il a terminé sa carrière en 2017 en disputant le British GP ainsi que les épreuves de Misano et de Sepang.

Photo © Forward Racing

Source : Speedweek

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :