Quand le forfait de Jonas Folger a été rendu public, les premiers remplaçants envisagés ont été logiquement Alex Lowes et Michael van der Mark, qui défendent les couleurs de Yamaha en Championnat du Monde Superbike.

« Mon contrat est clair, précise Alex : je dois aider Yamaha à essayer de gagner en Superbike, et aussi à un éventuel retour aux 8 Heures de Suzuka. Mon travail est d’améliorer la R1. Honnêtement, Yamaha et moi n’avons pas parlé de mon engagement en MotoGP avec l’équipe Tech3. Dans mon esprit, il y a l’objectif de gagner des courses et le titre en Superbike. Je suis très concentré en pensant aux prochains essais, et à la première course en Australie. »

« Je suis satisfait du travail effectué à la fin de l’année – estime Alex. L’équipe a stocké les données nécessaires au développement de notre R1. En Espagne, un nouveau moteur arrivera, ainsi que beaucoup d’autres détails non publiés, qui représentent des améliorations continues apportées par Yamaha. »

« Je me sens bien et je suis confiant. Nous serons en mesure de jouer le podium à Phillip Island. »

« J’ai demandé aux techniciens de travailler pour me permettre de piloter plus confortablement et plus proprement, et d’être plus rapide et efficace en entrée de courbe. Nous sommes intervenus sur certains détails du cadre, essayant différents réglages, mais aussi sur l’électronique. On verra si l’étape d’amélioration que nous recherchions est arrivée. »

Vous pensez pouvoir battre Rea ?

« Lui et Kawasaki représentent une combinaison forte et gagnante, dominante depuis trois ans, à juste titre. Nous, l’équipe Yamaha, devons nous engager, en évoluant tout de la moto jusqu’au travail de l’équipe. »

« Van Der Mark et moi partageons chaque donnée et toutes les informations nécessaires pour faire le pas en avant dont nous avons besoin. Pour battre Rea nous devons nous améliorer partout. »

Pour Rea, cela pourrait être sa dernière année en WSBK…

« J’ai entendu parler de ce truc. D’une part, j’espère que non, ou plutôt j’espère commencer à gagner et à me battre avec lui, et à le battre. »

« Si je devais gagner les courses après son départ, les gens diraient « Alex Lowes gagne parce que Rea est parti », je ne veux pas que ça arrive. Tant que Johnny reste, je vais essayer de le battre sur la piste. »

Photo © Yamaha

Texte : Mirko Colombi pour gpone.com