Pour sa première saison en MotoGP, le rookie Alex Rins n’a pas eu la vie facile, avec plusieurs blessures et une machine moins compétitive qu’espéré. Mais bien qu’ayant dû déclarer forfait pour cinq Grands Prix, Alex n’en a pas moins terminé seizième du Championnat du Monde, devant Pol Espargaro. En fin de saison, il s’est classé cinquième au Japon et quatrième à Valence.

Aussitôt après ce Grand Prix, il passait la première journée de test en raison d’un ennui gastrique, puis réalisait le quinzième temps le lendemain. A Jerez, désormais en forme, il laissait sa moto à Sylvain Guintoli le premier jour, puis se classait sixième le lendemain, à 0.6 du nouveau record de la piste d’Andrea Dovizioso. Il établissait son meilleur chrono personnel le troisième jour en 1’38.307, soit la sixième performance finale des tests de Jerez.

« Je suis très satisfait de ce dernier test, estimait Rins. Le deuxième jour, je me suis surtout concentré sur le travail avec le nouveau moteur. Ce n’était pas encore la version finale du moteur 2018, mais une étape de développement. Au début, il était difficile d’être régulier. »

« Mais au final j’ai réussi à être rapide et surtout constant avec des pneus usés. Cela m’a fait très plaisir parce que ces deux jours ont été vraiment productifs. Nous avons testé plusieurs châssis et le moteur. Nous avons donc collecté des informations très importantes pour l’usine au Japon. »

« Nous avons testé le nouveau châssis séparément du nouveau moteur. J’apprécie beaucoup le nouveau moteur. Pour Sepang nous aurons une combinaison des deux. Nous avons déjà testé le châssis à Valence avec le moteur. Le moteur a plus de puissance. Mais pas plus que ça. Toutefois, je suis content de la puissance supplémentaire. Maintenant, je me sens très bien sur la moto et m’amuse. »

« J’ai beaucoup progressé depuis un an. C’est une énorme différence car j’ai beaucoup plus d’expérience maintenant. La moto et l’équipe me donnent confiance à 100%, c’est très important pour être rapide. »

« La vie change en tant que pilote MotoGP. Le MotoGP est différent : plus de personnes et plus de pression dans le stand et par les Japonais, mais ça ne me dérange pas. »

Résultats confondus des tests de Jerez :

1. Andrea Dovizioso (I), Ducati, 1’37.663
2. Cal Crutchlow (GB), Honda, +0.155
3. Jorge Lorenzo (E), Ducati, +0.258
4. Andrea Iannone (I), Suzuki, + 0.367
5. Pol Espargaró (E), KTM, +0.567
6. Alex Rins (E), Suzuki, +0.644
7. Tito Rabat (E), Ducati, +0.725
8. Danilo Petrucci (I), Ducati, +0.944
9 Bradley Smith (GB), KTM, +1.058
10. Scott Redding (GB), Aprilia, +1.115
11. Jack Miller (AUS), Ducati, +1.213
12. Franco Morbidelli (I), Honda, 1.260
13. Takaaki Nakagami (J), Honda, +1.329
14. Eugene Laverty (NIR), Aprilia, +1.823
15. Alex Márquez (E), Honda, +2.119
16. Xavier Simeon (B), Ducati, +2,669
17. Takumi Takahashi (J), Honda, 3,459

Photo © Suzuki

Source : Speedweek.com