Emilio Alzamora, l’ancien Champion du Monde 125 devenu manager de Marc Marquez, en a assez des suggestions qui voient déjà son poulain chez KTM en 2019 en raison de la connexion autrichienne entre le constructeur de Mattighofen et Red Bull, par ailleurs sponsor de Marquez et de Honda en MotoGP.

Alzamora est sans ambiguïté à ce sujet : « Marc n’oublie pas que Honda est l’équipe avec laquelle il a fait ses débuts en MotoGP et a remporté le titre. Honda sera toujours son premier choix ». Cela serait logique pour Emilio, qui entretient des rapports privilégiés avec le constructeur japonais, dont il représente les intérêts en GP Moto3 ainsi qu’en CEV avec les équipes Estrella Galicia 0,0.

Red Bull pourrait soutenir KTM dans une offre à Marquez, mais il ne faut pas négliger l’intérêt de Repsol pour le pilote espagnol. Comme le rappelait Yoshishige Nomura, le Président de la HRC, « Nous avons fêté en 2014 le 20ème anniversaire de notre sponsor titre, Repsol. C’est un long partenariat qui porte ses fruits chaque année et nous sommes très heureux de compter sur ce fantastique partenaire technique et commercial ». Or Red Bull est un sponsor, mais aucunement un partenaire technique et commercial pour Honda.

Face à KTM et son chiffre d’affaires de 1,14 milliard en 2016 et à celui de Red Bull de 6,4, une offre intéressante peut venir de Honda (CA 2016 117,9 milliards d’euros) associé à Repsol (37,433 milliards).

Livio Suppo, le team manager de Honda qui vient de démissionner, expliquait voici peu que « Marc est le meilleur de tous, irremplaçable. Le renouvellement dépendra de sa volonté ou non de gagner avec un autre constructeur et de ses sensations avec la prochaine moto, mais je ne pense pas qu’il y ait d’obstacles d’un point de vue financier. Honda n’aura aucun mal à lui faire une bonne proposition. »

Photo : Repsol Media

Source partielle : corrieredellosport.it