Si l’important programme de test 2016 de la marque autrichienne ne comprenait pas moins de 12 essais différents, Austin ne figurait pas sur la liste des circuits sur lesquels les KTM RC16 avaient posé leurs roues.

Il s’agissait donc d’une découverte de la difficile piste texane notablement dégradée, conjuguée à l’essai de quelques nouveautés comme le nouveau carénage doté d’ailerons émoussés.

Jamais à moins de 2,3 secondes du meilleur temps des différentes séances, ce week-end américain a du paraître bien long aux troupes de Mattighofen qui sont rentrées en Autriche avec un moteur cassé pour Pol Espargaro et une modeste 16e place à une minute et 22 secondes pour Bradley Smith.

Jerez est un circuit bien mieux connu des hommes en orange et bleu qui, avant de s’y rendre, feront un passage au Mans pour y tester le nouveau revêtement.

Bradley Smith : “c’était un jour délicat concernant le choix de pneu. Quand le soleil est sorti, nous nous sommes un petit peu inquiétés pour savoir si le pneu tendre fonctionnerait vraiment, car nous avions fait la majorité de notre travail avec ce choix de pneu. Le pneu dur était bien quand nous avions de l’adhérence mais alors nous avions des problèmes quand celle-ci s’est lentement détériorée. J’ai été un peu nerveux quand j’ai vu la moto de Pol fumer et, après cela, j’ai juste essayé de m’occuper de la moto et des pneus. J’ai commencé à attaquer un peu pour voir si je pourrais rester devant Bautista mais il était plus fort que nous. À la fin, j’ai juste essayé de finir les 21 tours pour obtenir quelques informations importantes pour l’équipe. Nous avons toujours su que cette course allait être difficile pour nous. Je suis fier que nous ayons pu avoir une moto qui pouvait faire un tour rapide maintenant notre objectif est d’avancer et d’en faire une qui fasse 21 tours.”

Pol Espargaro : “nous avons commencé à sentir ce problème avec l’embrayage lors du second tour. Je n’étais pas assez rapide dans les lignes droites et l’avant tremblait beaucoup dans certains virages. Honnêtement, les gars ont fait un grand effort ce week-end avec le nouveau carénage, et ils n’ont pas beaucoup dormi. Nous avons vraiment été malchanceux aujourd’hui. Je ne sais pas ce que nous aurions pu faire, mais peut-être qu’il aurait été possible de prendre un point. Nous aurons quelques nouvelles pièces à essayer au Mans, et après cela nous nous rendrons à Jerez, où nous avons déjà été avec KTM. Je sens que quelque chose de bien va venir mais nous devons être patients.”

Mike Leitner (Directeur d’Équipe MotoGP) : “ceci était une piste particulière où nous étions pour la première fois, et nous avons manqué de temps pour vraiment progresser à grands pas sur les réglages de la moto, et tout essayer pour être compétitifs. Nous devons accepter parce que nous ferons face à ce problème quelques fois de plus cette année. Avec Pol, nous avons eu un problème avec l’embrayage qui a causé une fuite d’huile, et c’est pourquoi le moteur fumait. Maintenant nous devons juste l’accepter et continuer à travailler pour être meilleurs.”

Tous les articles sur les Pilotes : Bradley Smith, Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP