En lisant régulièrement nos colonnes, vous connaissez déjà l’essentiel de ce qui s’est passé en cette entame de week-end, concernant l’actualité en général et Johann Zarco en particulier. Mais comme vous pouvez le constater au quotidien, nous nous faisons un devoir, aussi souvent que possible, de produire de la « vraie matière exclusive» plutôt que de baser notre activité sur une seule traduction toujours approximative d’articles provenant de la presse étrangère.

C’est dans cette optique que nous vous offrons très régulièrement des scoops, des interviews, des articles techniques et des reports intégraux des déclarations des pilotes. Et c’est bien sûr dans cette dernière catégorie, parfois fournie, parfois plus concise, que figure notre série quotidienne des débriefing “bruts et à chaud” de Johann Zarco avec, aujourd’hui, ses déclarations à l’issue de la première journée du Grand Prix des Amériques, prononcées en anglais dans l’hospitality du team Monster Yamaha Tech3.


” La façon de travailler est différente entre le MotoGP et la Moto2, et ce qui est difficile en MotoGP, c’est que même si vous travaillez pour la course, vous devez aussi penser à la qualification, car l’objectif est de se trouver dans le top 10 à la fin de la FP3. C’est donc ce qui vous rend plus stressé, même le vendredi. ”

Vous avez fait une grosse amélioration en fin de séance. Qu’avez-vous amélioré ?

” Non, non. J’ai fait beaucoup de tours avec le médium et en pneus usés. C’est normal que nous ayons une grosse différence. Le pneu tendre fonctionne bien sur ce circuit et j’ai également un bon feeling. C’est pourquoi j’ai presque roulé comme à une qualification. Pour le moment, il était très bien d’essayer de faire beaucoup de tours et d’être à l’aise sur la moto pour préparer la course, et seulement quand j’ai eu besoin d’améliorer le chrono, j’ai été deuxième. La situation est donc parfaite pour le moment. ”

Quand vous avez fait votre chrono, étiez-vous à l’aise ou étiez-vous à la limite ?

” C’est une piste difficile physiquement. Vous changez souvent de direction et vous avez des freinages plutôt violents, dont j’aurais dû aller plus souvent à la gym avant de venir au Texas (rires) pour bien gérer le week-end. C’est compliqué. C’est difficile. ”

Austin est une piste qui n’a jamais vraiment convenu à la Yamaha. Avez-vous rencontré des difficultés ou pensez-vous qu’elle s’adapte bien ?

” Cela se passe bien. Je pense que la Yamaha, depuis qu’il y a les Michelin, elle est bien. L’année dernière, Lorenzo y était compétitif dès les premières séances, et jusqu’à la course. Donc peut-être que les Michelin réduisent l’écart entre les Honda et les Yamaha. ”

Nous savons que vous n’avez jamais piloté avec les Bridgestone, mais avez-vous une idée du pourquoi ?

” Non. Et je ne veux pas le savoir (rires). ”

Márquez dit que la Yamaha passe mieux sur les bosses…

“C’est possible. J’ai pu le suivre durant un tour ce matin, mais je n’ai pas pu analyser si ma moto était meilleure ou pas. Pour le moment, j’apprends, et comme j’apprends, je peux rester deuxième, et c’est juste un travail parfait.”

Serez-vous encore deuxième quand vous aurez fini d’apprendre ?

” Je l’espère (rires). ”

Est-ce que la piste est plus bosselée que l’année dernière ?

” Oui. Dans beaucoup de virages, il y a plus de bosses, et dans les virages où ça bougeait déjà, ça bouge encore un peu plus. Mais avec une moto lourde comme une MotoGP, et avec l’électronique, je peux me relâcher et jouer avec cela. ”

Avez-vous l’habitude d’être l’attention d’autant de médias ? Était-ce pareil en Argentine ou cela augmente-t-il ?

” Non, non. C’est de plus en plus. ”

Et comment réagissez-vous ? Cela vous ennuie-t-il ou est-ce OK ?

” C’est parfois amusant, mais après les séances d’essais, il est temps de se reposer (rires). ”

Vous n’avez qu’à être moins rapide (rires)…

” Je préfère vous mettre dehors mais être rapide (rires). ”

Comment est votre condition physique. Vous aviez comme une sorte de grippe. Étiez-vous fatigué en fin de séance ?

” Oui, quand vous devez aller vite, c’est une piste difficile. Vous pouvez utiliser beaucoup d’énergie et faire un bon chrono, mais alors, c’est une autre histoire pour la course. Depuis ce matin, je pense à gérer ces deux aspects ; préparer la course mais être capable d’attaquer quand il le faut. ”

zarco-austin3

Classement compilé par nos amis de Crash.net:

1. ^1 Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 2m 04.061s [Lap 14/14] 331km/h (Top Speed)
2. ^2 Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 2m 04.347s +0.286s [16/17] 331km/h
3. ˅2 Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 2m 04.451s +0.390s [10/17] 331km/h
4. ^4 Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 2m 04.806s +0.745s [15/17] 331km/h
5. ^2 Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 2m 04.811s +0.750s [12/15] 332km/h
6. ˅3 Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 2m 04.830s +0.769s [15/16] 334km/h
7. ^4 Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 2m 05.005s +0.944s [13/15] 328km/h
8. ^6 Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 2m 05.033s +0.972s [14/15] 332km/h
9. ^4 Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 2m 05.116s +1.055s [14/15] 333km/h
10. ^6 Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 2m 05.142s +1.081s [17/17] 327km/h
11. ˅5 Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 2m 05.282s +1.221s [14/15] 337km/h
12. ˅2 Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 2m 05.284s +1.223s [14/15] 333km/h
13. ˅1 Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 2m 05.463s +1.402s [12/15] 332km/h
14. ˅5 Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 2m 05.468s +1.407s [14/14] 328km/h
15. = Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) 2m 05.584s +1.523s [12/14] 338km/h
16. ˅11 Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) 2m 05.602s +1.541s [15/17] 340km/h
17. = Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 2m 05.943s +1.882s [14/16] 330km/h
18. ^2 Alex Rins ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR)* 2m 06.155s +2.094s [13/13] 330km/h
19. ˅1 Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 2m 06.358s +2.297s [4/13] 327km/h
20. ^1 Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 2m 06.503s +2.442s [12/15] 330km/h
21. ˅2 Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) 2m 06.709s +2.648s [9/11] 328km/h
22. = Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 2m 06.741s +2.680s [12/13] 327km/h
23. = Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 2m 07.434s +3.373s [15/15] 327km/h

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3