Beaucoup de pilotes, et de sportifs en général, arrondissent leurs revenus avec un sponsor qui commercialise des lunettes. Andrea Dovizioso a ainsi participé à un événement promotionnel à Milan avec le sponsor Mondottica dont il est devenu un des représentants sportifs. Quelques jours avant le départ pour Losail, lieu du dernier test IRTA de pré-saison, le pilote de Forlì a parlé de la Desmosedici GP18 et de ses premières impressions sur cette moto.

Comme le précise ce sponsor oculaire, « Andrea Dovizioso, pilote de Ducati MotoGP, a créé son propre modèle de lunettes de soleil, le DA9001, un modèle élégant et carré, fini en noir mat avec des intérieurs rouges – les couleurs emblématiques de Ducati – avec son nom gravé sur le dessus. »

Lors de cette présentation, Andrea a abordé les récents essais de Sepang et de Buriram : « Nous avons été en mesure d’améliorer la moto et de rouler vite lors des tests hivernaux, mais il y a beaucoup de pilotes en grande forme qui joueront le championnat. Márquez va mieux commencer que la saison dernière », a déclaré Dovi aux micros de Sky Sport. « Ce ne sera pas facile mais la saison est longue et beaucoup de choses peuvent arriver.

« Pendant les essais, nous avons bien roulé, rapidement, mais j’ai aussi vu d’autres pilotes très en forme. On ne verra le vrai potentiel qu’en course.

« Mes objectifs pour 2018 ? M’améliorer, je cherche toujours à essayer quelque chose pour m’exprimer encore mieux. Comme j’ai réussi à le faire l’année dernière. Être fort, encore plus fort que l’année dernière, estime Andrea Dovizioso. C’est certainement la clé du changement.

« Je pense que Marquez est l’un des pilotes les plus intelligents du MotoGP. Il aime jouer avec la limite, mais il est là dans les moments importants. Il garde tout sous contrôle. Certains coureurs ne s’inquiètent pas de tomber, mais pour moi, c’est étrange, car à chaque chute, vous ne savez pas ce qui peut arriver. Quelque chose peut arriver même à basse vitesse.

« Une nouvelle lutte pour le titre entre moi et Marquez ? J’aimerais bien, mais j’ai peur qu’il y ait d’autres pilotes aussi. Nous sommes nombreux à pouvoir jouer le championnat, pas seulement les courses. »

Photos © Mondottica

Sources : Antonio Russo pour Tuttomotoriweb.com, Sky Sport et Alessio Brunori pour Motograndprix.motorionline.com