Si le ciel se voile progressivement, aucune pluie n’est finalement attendue en ce début d’après-midi. Les températures sont toutefois environ d’une dizaine de degrés plus basses qu’hier, ce qui va sans doute permettre  à quelques pilotes de tenter le pari des pneus tendres.

A défaut d’être suffisante, ce serait  une tentative au moins nécessaire pour espérer pouvoir se battre avec un  Marc Marquez qui apparaît comme le grand favori de ce Grand Prix d’Aragon, se sentant à l’aise sur tous les pneus disponibles, comme il l’a montré ce matin pendant le warm up.

C’est ce que font les deux Yamaha officielles et la majorité des concurrents, en montant un pneu avant Medium, à l’exception de Marquez, Vinales et Crutchlow qui conservent le dur.

ctmpyjwweaqja3l

A l’extinction des feux rouges, d’une grille de départ composée de Marquez, Vinales et Lorenzo, c’est Lorenzo qui s’élance le mieux mais Marquez ne veut rien lâcher et les deux hommes vont au contact dans le deuxième virage, ce qui permet à Vinales de prendre le commandement pendant que Rossi revient en 4e position.

Une bataille de chiffonniers qui a bien failli coûter cher à un Marc Márquez qui a vu son avant le fuir, l’obligeant à calmer ses ardeurs et à se positionner cinquième en attendant des moments plus favorables. Un armistice mis à profit par Viñales pour prendre les commandes de la course devant les deux Yamaha.

Un scénario qui n’est pas resté longtemps figé car Valentino Rossi a ouvert le feu pour toucher d’abord sa cible Lorenzo avant de rejoindre et d’exécuter Viñales. En voulant donner la réplique, l’officiel Suzuki est parti à la faute, laissant l’initiative de la poursuite à un Márquez imposant un rythme d’enfer.

Une allure irrésistible qui l’amènera vainqueur à l’arrivée devant un Lorenzo qui met un point d’honneur à devancer le Doctor. Ce dernier a pourtant tout tenté pour éviter ça, allant jusqu’à faire une faute qui ne le privera cependant pas du podium.

Viñales est quatrième devant Crutchlow qui prive Aleix Espargaró d’un top 5. Pedrosa suit pour un top 10 où l’on trouve Pol Espargaró et les deux Aprilia heureuses de devancer la Ducati officielle de Dovizioso. Au championnat, l’avance de Márquez est maintenant de 52 points sur Rossi et 66 sur Lorenzo.

Classement crash.net

1. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 41m 57.678s
2. Jorge Lorenzo ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 42m 0.418s
3. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 42m 3.661s
4. Maverick Viñales ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 42m 5.916s
5. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 42m 10.899s
6. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 42m 14.750s
7. Aleix Espargaro ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 42m 16.200s
8. Pol Espargaro ESP Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1) 42m 17.110s
9. Alvaro Bautista ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 42m 20.749s
10. Stefan Bradl GER Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 42m 25.576s
11. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP) 42m 30.126s
12. Michele Pirro ITA Ducati Team (Desmosedici GP) 42m 32.711s
13. Hector Barbera ESP Avintia Racing (Desmosedici GP14.2) 42m 33.902s
14. Eugene Laverty IRL Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2) 42m 35.299s
15. Nicky Hayden USA Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 42m 38.187s
16. Yonny Hernandez COL Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2) 42m 41.584s
17. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15) 42m 54.418s
18. Loris Baz FRA Avintia Racing (Desmosedici GP14.2) 42m 57.359s
19. Scott Redding GBR Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15) 43m 31.804s
Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V)* DNF

Crédit photos et vidéos : Twitter MotoGP

Tous les articles sur : Marc Marquez