Terminer sa seconde journée du Grand Prix d’Aragon à 0.834 secondes d’un Marc Márquez dominant n’était certainement pas ce qu’espérait Valentino Rossi en ce samedi. Mais c’est ainsi, et qui plus est, le Doctor a subi une violente chute qui aurait pu le laisser sur le carreau.

Ne figurant pas parmi les trois premiers des qualifications, Valentino Rossi a tenu une conférence de presse privée dans son hospitality.

Comme d’habitude en Europe, nous y étions, et nous vous proposons donc une traduction intégrale “brute” de ses propos, sans aucune mise en forme ou déformation journalistique.


Valentino Rossi: “Cela a été assez difficile aujourd’hui, en particulier au début, car nous avions beaucoup de travail à faire, mais malheureusement, j’ai débuté avec un pneu arrière neuf et j’ai commis une erreur, je suis arrivé trop vite et j’ai chuté, donc ce n’était pas un début fantastique après (seulement) la moitié d’un tour. Mais en même temps j’ai été très chanceux et je dois dire merci à Dainese et à mon cuir qui a sauvé mon épaule car ce type de chute est assez dangereux car, avant tout, vous ne vous y attendez pas car vous allez assez lentement. J’ai donc chuté plutôt violemment sur l’épaule.
Lorsque vous n’avez pas de problème physique après une chute comme ça , c’est déjà bien, mais d’un autre côté nous avons perdu beaucoup de temps et notre travail pour essayer d’améliorer notre rythme a été complètement retardé. Aussi je ne suis pas content de partir de la sixième place, bien sûr, parce que, oui, c’est sur la deuxième ligne, mais je n’ai été assez bon pour faire un bon tour. Je pense que je peux faire mieux.
Mais c’est comme ça, et nous partons depuis la seconde ligne.
A part cela, lors des essais libres, je n’étais pas si mal avec les pneus durs, j’étais deuxième. Donc, c’ est plutôt bon, mais nous avons besoin de travailler beaucoup pour essayer d’améliorer le rythme et surtout, essayer d’être rapide dès le début et aussi de conserver un bon rythme pendant toute la course. Bien sûr, partir de la seconde ligne est plus difficile, mais c’est de toute façon mieux que de la troisième, et aussi Pedrosa est très fort et est derrière moi, donc nous devons attendre, nous devons voir les conditions que nous aurons demain, décider des bons pneus, et essayer de faire une bonne course.
Je pense que notre objectif est d’essayer d’arriver sur le podium, essayer de se battre pour le podium.”

Les Honda semblent très fortes…

“Je m’attends à ce que les Honda soient fortes parce que, historiquement , c’est une bonne piste pour elles. Et aussi, les Honda ont beaucoup amélioré au cours des deux ou trois dernières courses, puisqu’elles ont gagné avec Crutchlow, mais elles ont aussi gagné avec Pedrosa. On dirait qu’ils ont beaucoup amélioré l’accélération en sortie de virage. Donc ça c’est une chose, et l’autre est que c’est une bonne piste pour les Honda.”

Avez-vous essayé le pneu asymétrique?

“Moi, non. Crutchlow et Marquez l’ont essayé, et aussi Vinales. Personnellement, je pense que je n’en ai pas besoin.”

 A votre avis, quels pneus vont choisir les pilotes pour faire toute la course?

“Pour moi, pour les pneus, cela dépend beaucoup du style des pilotes et des différentes gommes. Je ne serai donc pas surpris si nous avons différents pneus avant.
Pour l’arrière, je pense que c’est plus le Dur, mais ce n’est pas complètement décidé, car peut-être (???) vous pouvez essayer, avec l’arrière tendre. Cela dépendra beaucoup des conditions, parce que les prévisions disent que demain cela peut être un peu plus plus froid et frais. Nous avons vu ce matin beaucoup d’erreurs, beaucoup de chutes, alors cela signifie que vous devez garder votre concentration sur cette piste. Donc cette fois encore, je pense que le choix des pneus sera très important. ”

 Pouvez-vous gagner deux ou trois dixièmes supplémentaires pour vous battre avec Marquez en course?

“Pour l’instant, c’est très difficile, car Marc est très fort. Il est le gars qui a clairement le meilleur rythme et aussi, il partira de la pole position. Demain, nous devons nous concentrer pour donner le meilleur et nous battre toute la course pour essayer d’arriver sur le podium. Je pense que battre Marc sera très, très difficile.”

Tous les articles sur : Valentino Rossi