Hier, lors de la première journée du Grand Prix d’Argentine, nous nous sommes faits l’écho d’une déclaration de Randy de Puniet sur l’antenne d’Eurosport. Selon le pilote français, les Ducati officielles, dont par ailleurs nous savons qu’elles ont eu nombreux problèmes moteurs lors des essais intersaison, n’utiliseraient pas leurs moteurs 2017, et ce, contrairement à Danilo Petrucci.

Notre article, repris par une partie de la presse italienne, est arrivé aux oreilles de la firme de Borgo Panigale qui, selon le site corsedimoto.com, aurait qualifié ça de « mensonge ».

Bien sûr, il est impossible de savoir avec certitude qui a raison. D’un côté Randy de Puniet n’a bien évidemment rien inventé et s’est sans doute fait l’écho de rumeurs circulant dans le paddock. Pour conforter ses dires, on pourra par ailleurs noter avec attention la déclaration de Danilo Petrucci sur le site GPone qui affirme qu’il n’est pas surpris d’être devant les motos officielles puisqu’il n’utilise pas le même matériel. Or, jusqu’à présent, Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo et Danilo Petrucci sont censés tous les trois avoir la même GP17…

De l’autre côté, comme personne ne connaît les différences entre les moteurs 2016 et 2017 de la firme italienne, il est facile pour celle-ci de s’abriter derrière une négation.

Comme souvent dans ce cas, la vérité pourrait donc se situer ” entre les deux “, avec des pilotes officiels qui utiliseraient une version bridée de leurs moteurs 2017, contrairement à Danilo Petrucci qui aurait alors le rôle d’essuyer les plâtres dans ce domaine.

Affaire à suivre…

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci, Jorge Lorenzo, Randy de Puniet

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Octo Pramac Yakhnich