Le deuxième rendez-vous de la saison 2017 à Termas de Río Hondo est officiellement lancé avec la traditionnelle conférence de presse. Maverick Viñales, Andrea Dovizioso, Valentino Rossi, Marc Marquez, Aleix Espargaro et Scott Redding figuraient sur la liste des invités.

Vainqueur à Losail, Maverick Viñales a bel et bien confirmé sa pré-saison exemplaire en s’imposant de main de maître face à ses rivaux. L’Espagnol s’est d’ailleurs adjugé quelques records au passage comme celui du deuxième plus jeune pilote, derrière Mike Hailwood, à avoir triomphé avec deux constructeurs différents en catégorie reine : « En Argentine, nous recommencerons de zéro, » confiait l’Espagnol. « Je sais que la moto est bonne sur ce circuit et je suis confiant sur le fait que nous puissions être rapides. Nous ne devons pas commettre d’erreurs et essayer d’être aux avant-postes. J’espère que les conditions seront bonnes pour être à 100% en course. Nous nous sommes rendus sur de nombreux tracés et je me suis senti rapide sur chacun d’entre eux. Nous donnerons donc notre maximum ce week-end. »

Depuis la création du Championnat en 1949, seuls trois pilotes avaient réussi à faire gagner Suzuki et Yamaha : Barry Sheene, Randy Mamola et Jack Middelburg.

Après une fin de course chaotique la saison dernière, Andrea Dovizioso compte bien prendre sa revanche : « C’est un bon circuit pour Ducati ; nous n’avons jamais gagné, mais nous avons toujours été proches de la victoire, » expliquait-il. « La piste est très poussiéreuse et se préparer correctement pour la course est difficile. La météo s’annonce tout aussi difficile, mais nous essaierons de travailler au mieux. »

Le team Ducati s’est rendu à Jerez la semaine dernière pour des essais privés : « Il était important de rouler sur ce tracé où nous avons souffert ces dernières années. Il est difficile de dresser un bilan, car il n’y avait que Jorge et moi. Les chronos étaient toutefois intéressants, mais nous devons maintenant nous concentrer sur ce rendez-vous en nous efforçant de nous battre pour le podium. »

Dimanche, Valentino Rossi s’alignera au départ de son 350e Grand Prix ; seul pilote à franchir ce cap. Le nonuple Champion du Monde entend bien se battre pour la victoire de nouveau sur ce tracé où il avait gagné en 2015 face à Marquez : « La qualité est bien plus importante que la quantité, mais je reste fier d’atteindre les 350 ce week-end, » assurait l’Italien. « Commencer la saison avec un podium est toujours important. J’aime ce tracé (Argentine) sur lequel il est amusant de rouler. Il y a probablement dix pilotes capables de se battre devant. Il sera donc important de souffrir un peu moins et de faire de bonnes qualifications. »

Marc Marquez sera en position de force pour cette quatrième édition après ses deux victoires en trois courses sur ce tracé : « Le Qatar n’a jamais été le meilleur circuit pour nous, mais le résultat n’a pas été aussi mauvais, » déclarait Marquez. « J’aimerais rester sur le podium, mais pour cela, nous devons progresser et aujourd’hui, cela reste encore difficile. » Le Catalan souhaite encore parfaire l’électronique de sa Honda pour éviter de perdre à l’accélération.

Meilleur représentant d’un team indépendant au Qatar, Aleix Espargaro a offert le meilleur résultat à la RS-GP depuis le retour de la firme de Noale en 2015 : « C’est une bonne façon de lancer ce nouveau projet. Nous savions cet hiver que nous devions progresser en pneus neufs. En revanche, lorsque ceux-ci s’usent, la moto devient très compétitive et le grip est plutôt élevé. Je savais que nous pouvions êtres rapides en fin de course, mais pas autant. »

Scott Redding a placé sa Desmosedici GP16 dans le Top 10 du classement à Losail : « Avec la nouvelle moto, je suis en mesure de corriger mes points faibles et l’objectif était de terminer à moins de dix secondes des leaders. Nous essaierons de continuer ainsi. Ce sera parfois facile, parfois difficile, mais nous donnerons toujours notre maximum. »

Photo : Octo Pramac Racing

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :