Lors du premier virage du premier tour du Grand Prix d’Argentine, Remy Gardner, pilote du team Tech3 Racing Moto2, s’est fait percuter par un Takaaki Nakagami en perdition.

Ce genre d’incident arrive fréquemment durant les premières secondes d’une course, mais cette fois cela se termine mal pour le jeune pilote australien puisque ce dernier s’est relevé avec une cheville droite fracturée.

Reprenant l’avion lundi pour rentrer en Europe, Remi Gardner a rendez-vous aujourd’hui avec le docteur Xavier Mir de l’hôpital universitaire Dexeus à Barcelone pour déterminer si une opération chirurgicale est nécessaire.

Il est fort probable que cela soit le cas et que le fils de Wayne ne puisse pas piloter au prochain Grand Prix, à Austin.

” La catégorie est simplement remplie de singes durant le premier tour. Je prenais juste le virage normalement. Je ne sais vraiment pas ce qui s’est passé. Pour résumer, j’ai juste été balayé et la seule chose que je sais, c’est que cette foutue cheville est cassée. “

Après le Qatar où il avait déjà été percuté par un autre pilote, on comprend aisément l’énervement de l’Australien du team français qui joue particulièrement de malchance en ce début de saison…

33555490650_21dab8a696_o-copy

Tous les articles sur les Pilotes : Remy Gardner

Tous les articles sur les Teams : Tech 3 Racing