Jusque-là tout se déroulait à la perfection dans ce Grand Prix des Pays-Bas pour un Valentino Rossi constant et rapide. De bons essais, de belles qualifications et une première partie de course accomplie sur un rythme prometteur au milieu de Ducati en folie. Puis il y a eu le second départ.

Une deuxième joute où les top pilotes ont monté les pneus arrière tendres Michelin, ceux-là même qui avaient permis à Hernandez et Petrucci, en première course, de revenir sur la tête en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Ils étaient efficaces, mais le métier consiste à être devant celui qui, généralement, ne se laisse pas faire. La loterie redoutée par Marc Márquez après les essais dans ces conditions étaient lancée.

Et le numéro 46, comme bien d’autres est tombé: « c’est vraiment dommage parce que nous avions été très rapides et très compétitifs ce week-end » commente sur MotoGP.com un Doctor qui enregistre son troisième abandon en huit courses. « Nous aurions pu finir un week-end difficile avec d’importants points pour le Championnat et nous aurions pu prendre la seconde place du classement général à Lorenzo ».

Une succession de « si » qui en dit long sur la déception de l’officiel Yamaha qui a éclipsé un Por Fuera totalement absent des débats.
Mais Vale ne se cherche pas d’excuses: « malheureusement, j’ai fait une erreur. Dans la deuxième partie, j’ai attaqué trop fort alors que j’avais déjà une bonne avance. Sur ce tour-là, j’essayais de pousser pour évaluer mon niveau. Nous avions un pneu pluie en gomme tendre pour la deuxième course, il fournissait beaucoup de grip mais je suis arrivé trop vite dans le virage 10 ».

« Je crois que nous avions une bonne opportunité aujourd’hui mais j’ai fait une erreur et j’ai laissé passer beaucoup de points. L’écart, notamment avec Márquez, est assez important maintenant mais nous devons continuer à travailler comme ça et essayer d’aussi être compétitifs la prochaine fois ».

Valentino Rossi est toujours troisième du championnat mais regrette à présent un passif de 42 points sur le désormais solide leader Marc Márquez.

Tous les articles sur : Valentino Rossi