Il avait retrouvé première ligne et podium en Catalogne il y a trois semaines et aussi l’espoir de voir son abonnement aux avant-postes renouvelés. Mais dans l’humidité du Grand Prix des Pays-Bas, il a été battu froid. Celui-là est un Dani Pedrosa qui a bu la tasse ce samedi sous la pluie d’Assen. Il partira d’une anonyme quinzième place pour une course qui ne lui promet pas plus de perspectives.

 Les Grands Prix se suivent et ne ressemblent pas pour un Dani Pedrosa qui ne gardera pas un bon souvenir de ce samedi en Hollande. Sur le sec, il a raté un top 10 qui l’a rejeté dans le piège des repêchages à subir sous la pluie. Avant même de faire face,  il a chuté avec sa meilleure moto lors de la dernière séance d’essais libres. Un handicap de plus qui a fait de celui qui compte présent 102 podiums dans la catégorie rien, un simple figurant.

« J’avais le rythme suffisant lors de la FP4 mais je suis tombé d’une manière étrange. Je n’ai pas compris cette chute » commente un Dani dépité. « Mais qu’importe, c’était la fin de la journée avec cette moto. J’ai dû en prendre une autre avec un châssis différent et j’ai essayé de reprendre le rythme. J’ai pris les mêmes réglages pour la Q.1 puis je me suis fait la même frayeur qu’auparavant au même endroit. Nous partirons de loin pour a course, mais que ce soit sec ou mouillé, on donnera le meilleur de nous-même ».

Assen, au passage, n’a jamais fait de cadeaux à Pedrosa. Ce dernier n’y compte qu’une seule victoire et c’était du temps de la 125cc en 2002. Un bon souvenir puisque c’était sa toute première réalisation à ce niveau. Il est monté cinq fois sur un podium batave en MotoGP avec des troisièmes places en 2006 et 2014 et une position de second en 2008, 2010 et 2012. L’an passé, il avait terminé huitième après s’être contraint à prendre sa moto de réserve après avoir cassé sa machine de course lors du warm-up.

Tous les articles sur : Dani Pedrosa