A l’inverse de son coéquipier qui a brillé ce matin puis a connu plus de difficultés cet après-midi, Valentino Rossi n’a eu de cesse de travailler sur ses réglages en vue de la course, lui permettant dans son dernier tour de la FP2 d’être le plus rapide dans les deux premiers secteurs avant de rater un de ses freinages.

Bilan, une sixième position au combiné des deux séances, mais surtout un potentiel d’ores et déjà présent, qui sera le bienvenu en cas de pluie demain sur le circuit, ce que les dernières prévisions météo semblent avancer…

Valentino Rossi: “la deuxième séance n’était pas si mauvaise. J’y ai été plutôt rapide dès le début et j’ai essayé quelque chose lors du dernier run mais, malheureusement, j’ai commis deux erreurs et n’ai pas été en mesure de faire un bon chrono. Si je n’avais pas fait ces deux erreurs, j’aurais été capable de rester plus proche de la tête. J’avais plutôt un bon potentiel car je suis assez rapide partout, mais nous soufrons malheureusement un peu trop lors des freinages, et nous devons donc travailler pour améliorer ce point car il est très facile de commettre des erreurs.
Nous devons comprendre les pneus. Nous devons attendre le pneu (arrière) dur qui arrivera demain. Notre décision  à propos du pneu avant est également très ouverte, car nous devons choisir entre trois pneus. Ce sera difficile et je pense que les pneus feront la différence et seront la clé de la course.”