Invaincu après trois participations en terre texane, Marc Marquez fait logiquement figure de grand favori pour le Grand prix des Amériques qui se déroulera ce weekend.

Pourtant, la partie pourrait s’avérer plus difficile que prévue, car électronique unique et moteur moins brutal à la demande des pilotes donnent à la RC213V 2016 une relativement modeste accélération dont se plaignent ces derniers.

Or, hormis l’enchaînement qui fait suite au premier virage, le Circuit of the Americas est plutôt de type on/ff et réclame en conséquence de sérieuses poussées de la part du moteur.

Marc Marquez: “On va voir comment on se débrouillera à Austin cette année. C’est un circuit que j’aime, où je me sens fort, et où j’ai toujours fait de bonnes courses et pris du plaisir. Ceci-dit, le circuit réclame de solides accélérations, ce qui n’a pas été un de nos points forts jusqu’à présent cette année. Donc, nous devons attendre et voir comment nous pouvons gérer la situation. Nous continuons à travailler dur, comme nous l’avons fait en argentine, et nous essayerons de trouver le meilleur rythme possible pour la course de dimanche.”

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team