Marc Marquez est l’homme fort de ce troisième rendez-vous de la saison à Austin. L’Espagnol a dominé le week-end avec la pole position et la victoire aujourd’hui. C’est la 52e victoire de Marquez en Grand Prix,Ce n’était pas une course simple,” confie néanmoins Marquez. “J’ai essayé le médium au warm up, mais il ne me correspondait pas. Grâce à Michelin et à mon équipe, j’ai opté pour le tendre en course. J’ai profité de ce choix en début de course pour prendre le large, ne sachant pas qu’il allait commencer à s’user.”

Marquez n’a pas été tenu informé des chutes de ses rivaux, “Mon équipe ne m’a pas dit que Rossi était tombé, j’ai seulement demandé qu’on m’indique mon écart sur le second. J’ai appris les chutes au Parc Fermé.” Pour Marquez et l’équipe Honda Repsol, cette victoire marque la première à la régulière de la saison, “C’est une grande nouvelle pour l’équipe, nous étions loin durant l’intersaison et encore au Qatar. La course en Argentine était particulière avec le flag-to-flag, mais aujourd’hui, nous avons montré que nous pouvons gagner. Pas à pas, nous améliorons. Nous trouvons toujours quelque chose de nouveau. Je pense que nous serons encore meilleurs ensuite.

Interrogé sur les chutes et le comportement des Michelin, le pilote Honda rassure, “Nous devons apprendre comment se comportent les pneus sur chaque tracé. Michelin travaille dur. Ils ont apporté un nouveau pneu ici pour parer au problème du Grand Prix d’Argentine. Nous devons simplement trouver la limite.”

Après sa chute en Argentine, Jorge Lorenzo est ravi de cette seconde place, “Je suis content de terminer la course,” dit-il. “Les conditions étaient délicates aujourd’hui, en particulier après ma chute au warm up. En course, je n’arrivais pas stopper la moto, et j’ai commis quelques erreurs. Dès le 7e ou 8e tour, j’ai su que je n’allais pas gagner la course. Le but était de la terminer.” Pour les prochaines courses, Lorenzo tentera de réduire l’écart sur Marquez, “Au Qatar, j’étais le plus rapide, aujourd’hui c’était le contraire. Je sortais large surtout avec le plein. Avec les chutes de Dani, Andrea et Valentino, l’objectif est désormais de nous concentrer sur Marc.”

Concernant les Michelin, Lorenzo explique, “Nous n’étions pas rassurés avec les Michelin en arrivant ici, mais s’ils pensent que c’est le bon choix de proposer un pneu plus dur, nous devons l’accepter. Le point qui offre les meilleures performances à l’avant est vraiment minime. Nous devons trouver ce point, en particulier avec le plein.

C’est la première fois de la saison qu’Andrea Iannone rallie l’arrivée. Victime d’une chute au Qatar et en Argentine, Iannone se hisse sur la troisième marche du podium à Austin, “Je suis vraiment content,” souligne-t-il. “J’avais besoin de ce podium après les deux premières courses. J’avais beaucoup de pression et beaucoup de personnes me regardaient. Je me suis concentré, nous avons amélioré la moto, séance après séance. J’avais un bon feeling, mais la course a été difficile.

Iannone a pourtant était l’un des seuls à s’approcher du rythme de Marquez durant les essais, “Marc est toujours rapide ici. Nous avons essayé de combler l’écart, mais il a toujours été capable de faire. Le but sera de combler l’écart sur les tops pilotes comme Marc ou Jorge pour essayer de gagner.

Le paddock MotoGP se donne rendez-vous pour la première épreuve de la tournée européenne à Jerez, pour le Grand Prix d’Espagne, dans deux semaines.

Crédit photo : Michel Turco, journaliste à Moto Revue et GP Racing