Même si les conditions ne sont jamais les mêmes (motos, adhérence de la piste, température, vent, etc.), débuter le week-end australien par un petit rappel n’est pas forcément inutile…

En l’occurrence, un retour sur les trois journées d’essais que les MotoGP ont effectué au mois de février à Phillip Island, où, au-delà de la première hiérarchie établie par la simple feuille des chronos, il était intéressant d’observer les simulations de course pour avoir une idée du potentiel de chacun.

Pour cela, nous avions consulté les feuilles d’analyse et sélectionné les runs les plus longs en les coupant dès qu’un chrono “anormal” est venu interrompre la simulation. Une exception avait été faite pour Valentino Rossi qui n’a pas fait de longs runs mais qu’il n’est évidemment pas question d’oublier.

Un simple coup d’œil permet de constater que Marc Márquez s’était révélé le plus rapide dans cet exercice, se permettant même de passer sous les 1’29 dans son dernier tour. Son rythme était meilleur que celui de l’homme le plus rapide de ces essais, Maverick Vinales, ce dernier se révélant toutefois légèrement moins régulier au guidon de sa Yamaha. Au sujet de ce dernier, notons qu’il a, en fait, fait deux simulations de courses mais que nous avions seulement sélectionné la seconde, la plus rapide.

À ce duo, il convenait d’ajouter Cal Crutchlow, vainqueur ici même en 2016, qui a par ailleurs déclaré comme ses deux collègues qu’il en avait encore sous la poignée.

EnfinJonas Folger, le Rookie du Team Monster Yamaha Tech3, ne s’était pas contenté de figurer au quatrième rang de la feuille des chronos, mais apparaissait également dans cette position lors de sa simulation de course. Dommage qu’il ne soit pas présent ce week-end…

Dani Pedrosa, pas physiquement au mieux de sa forme, avait fait un run de huit tours qui le positionnait en cinquième position, à une bonne demie-seconde du quatuor de tête. Il avait roulé dans le même tempo que Andrea Iannone, ce dernier s’étant toutefois montré beaucoup plus persévérant.

Andrea Dovizioso et Johann Zarco avaient grosso modo aligné les mêmes chronos en 1’30.5, le français poussant son effort pendant 20 tours comme à son habitude.

Alex Rins s’était montré légèrement plus lent que Johann Zarco, tout comme Jack Miller.

Valentino Rossi, peu satisfait, n’avait pas fait de vraie simulation de course et concédait cependant une bonne seconde et demie aux meilleurs. À l’inverse, Álvaro Bautista s’était révélé le plus assidu à cet exercice, en alignant pas moins de 24 tours.

Enfin, Jorge Lorenzo est apparu à la fois assez irrégulier et avec un rythme de course allant en se ralentissant.

Ces constatations pourront être comparées à ce que nous allons observer à partir de vendredi sur le circuit australien…

Résultats du troisième jour:

Pos   Pilote Team Chrono Écart Tours
1 VIÑALES, Maverick Movistar Yamaha MotoGP 1:28.549 13 / 101
2 MARQUEZ, Marc Repsol Honda Team 1:28.843 0.294 14 / 96
3 PEDROSA, Dani Repsol Honda Team 1:29.033 0.484 61 / 65
4 FOLGER, Jonas Monster Yamaha Tech 3 1:29.042 0.493 12 / 63
5 CRUTCHLOW, Cal LCR Honda 1:29.101 0.552 72 / 85
6 RINS, Alex Team SUZUKI ECSTAR 1:29.103 0.554 60 / 66
7 DOVIZIOSO, Andrea Ducati Team 1:29.248 0.699 9 / 73

 

8 LORENZO, Jorge Ducati Team 1:29.342 0.793 61 / 75
9 MILLER, Jack Team EG 0,0 Marc VDS 1:29.358 0.809 18 / 93
10 ESPARGARO, Aleix Aprilia Racing Team Gresini 1:29.361 0.812 61 / 65
11 ROSSI, Valentino Movistar Yamaha MotoGP 1:29.470 0.921 13 / 52
12 IANNONE, Andrea Team SUZUKI ECSTAR 1:29.547 0.998 63 / 77
13 PETRUCCI, Danilo Octo Pramac Racing 1:29.615 1.066 50 / 57
14 ZARCO, Johann Monster Yamaha Tech 3 1:29.670 1.121 10 / 87
15 BARBERA, Hector Reale Esponsorama Racing 1:29.791 1.242 82 / 83
16 ESPARGARO, Pol Red Bull KTM Factory Racing 1:29.857 1.308 62 / 62
17 BAZ, Loris Reale Esponsorama Racing 1:29.977 1.428 64 / 71
18 SMITH, Bradley Red Bull KTM Factory Racing 1:29.978 1.429 73 / 73
19 BAUTISTA, Alvaro Pull&Bear Aspar Team 1:29.984 1.435 7 / 74
20 REDDING, Scott Octo Pramac Racing 1:30.005 1.456 47 / 74
21 LOWES, Sam Aprilia Racing Team Gresini 1:30.200 1.651 29 / 57
22 ABRAHAM, Karel Pull&Bear Aspar Team 1:30.452 1.903 24 / 61


Chronos de référence :

Record des essais : 1’27.899 par Jorge Lorenzo (Yamaha) le 5 octobre 2013

Record du tour : 1’28.108 par Marc Marquez (Honda) le 6 octobre 2013

Meilleure vitesse de pointe : 348,0 km/h par Andrea Dovizioso (Ducati) en 2015 (FP3)
En savoir plus sur http://www.paddock-gp.com/test-phillip-island-2017-simulations-de-course/#q4vu6BwtJPWoqU7w.99

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Andrea Iannone, Cal Crutchlow, Dani Pedrosa, Johann Zarco, Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Maverick Vinales, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams :