Bien sûr, avec aucune expérience de la Yamaha M1, on ne s’attend pas à des miracles de la part de Broc Parkes, le remplaçant temporaire de Jonas Folger chez Tech3.

Et on fait bien, puisque le pilote australien conclut cette première journée en dernière position, à près de trois secondes du meilleur chrono.

« L’appel pour cette opportunité est venu à la dernière minute j’étais en Andorre et l’on m’a posé la question vendredi. Le lendemain, j’ai eu des nouvelles d’Hervé, j’ai sauté dans l’avion et je suis arrivé en milieu de semaine. En toute honnêteté, c’était un peu difficile aujourd’hui car je pensais que j’allais être plus rapide sur la moto. Cela n’a pas été facile et j’ai eu une petite chute dans l’après-midi, ce qui nous a fait perdre un peu de temps à la fin. Pourtant, jusque-là, nous avons commencé à avancer et j’ai fait des progrès. Les meilleurs gars du monde sont dans cette catégorie et ils sont sur leur moto depuis longtemps, donc sauter sur la Yamaha et essayer d’être compétitif tout de suite n’est certainement pas une tâche facile. Pourtant, ça se passe bien et j’ai hâte d’être demain. »

Pour autant, écouter les réactions plus personnelles de celui qui roule actuellement en Endurance pour le YART sur une R1 n’est pas inintéressant puisque, justement, ses propos éclairent les particularités de la MotoGP.

« Je me sentais bien en début de séance et je devais m’adapter à cette moto. C’est assez différent de ce à quoi je m’attendais, et même si j’en ai pilotées il y a quelques années et que je connais la piste, ici, c’est rapide et pas si facile. »

« J’ai subi cette petite chute, mais sinon je pense que nous aurions pu faire bien mieux car nous n’avons pas encore essayé le pneu tendre. Je forçais sur le train avant un peu plus à chaque tour, en prenant un peu plus d’angle pour voir où se situait la limite. J’ai juste pris un peu plus d’angle et c’est parti tout de suite. C’était une chute étrange car je ne suis jamais tombé dans ce virage, mais les gars m’ont dit que c’était assez normal et qu’ils avaient déjà vu ça avant. »

Les pneus Michelin nécessitent assurément une habitude, mais, curieusement, ce ne sont pas les entrées de virage qui surprennent le pilote australien, mais plutôt les sorties…

« Ce sont les pneus, le relevage de la moto pour reprendre la grosse partie du pneu, qui est beaucoup plus prononcé que ce que je connaissais par le passé, donc c’est très différent de la R1 avec laquelle je roule en ce moment, et c’est la plus grande surprise. »

« Pour être honnête, je n’attaque pas assez avec la moto pour pouvoir commenter les pneus. Je suis trop loin et j’ai besoin d’améliorer d’une seconde et demie ou de deux secondes pour être dans la norme. »

« La moto est géniale, il s’agit juste de s’habituer à l’électronique et au caractère de la moto, surtout parce que c’est très rapide ici. C’est un peu effrayant quand vous n’êtes pas à l’aise sur la moto, donc j’ai besoin d’être plus à l’aise et d’attaquer. Pour le moment, la moto roule toute seule avec moi dessus alors que je dois la piloter. »

L’Australien est très modeste car, finalement, il ne se trouve qu’à une demi-seconde d’Alvaro Bautista, lui-même ayant également chuté…

Propos recueillis par Crash.net

#AustralianGP MotoGP J.1 : Chronos

1 41 Aleix ESPARGARO Aprilia 1’29.225
2 93 Marc MARQUEZ Honda 1’29.230 0.005 0.005
3 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 1’29.322 0.097 0.092
4 35 Cal CRUTCHLOW Honda 1’29.329 0.104 0.007
5 25 Maverick VIÑALES Yamaha 1’29.423 0.198 0.094
6 43 Jack MILLER Honda 1’29.466 0.241 0.043
7 29 Andrea IANNONE Suzuki 1’29.604 0.379 0.138
8 5 Johann ZARCO Yamaha 1’29.667 0.442 0.063
9 26 Dani PEDROSA Honda 1’29.702 0.477 0.035
10 44 Pol ESPARGARO KTM 1’29.760 0.535 0.058
11 99 Jorge LORENZO Ducati 1’29.820 0.595 0.060
12 46 Valentino ROSSI Yamaha 1’29.977 0.752 0.157
13 17 Karel ABRAHAM Ducati 1’29.987 0.762 0.010
14 38 Bradley SMITH KTM 1’30.046 0.821 0.059
15 42 Alex RINS Suzuki 1’30.085 0.860 0.039
16 45 Scott REDDING Ducati 1’30.140 0.915 0.055
17 9 Danilo PETRUCCI Ducati 1’30.269 1.044 0.129
18 76 Loris BAZ Ducati 1’30.274 1.049 0.005
19 53 Tito RABAT Honda 1’30.546 1.321 0.272
20 22 Sam LOWES Aprilia 1’30.682 1.457 0.136
21 8 Hector BARBERA Ducati 1’30.777 1.552 0.095
22 19 Alvaro BAUTISTA Ducati 1’31.688 2.463 0.911
23 23 Broc PARKES Yamaha 1’32.152 2.927 0.464

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3