Gigi Dall’Igna , le directeur de Ducati Corse, s’est confié au micro de Sky Sport, après la victoire d’Andrea Dovizioso et la 4e place de Jorge Lorenzo lors du Grand Prix d’Autriche.

« C’est une piste où nous avons toujours bien fonctionné, où il faut accélérer fort et où le moteur compte beaucoup. Ducati a toujours eu ces qualités. Márquez et Honda nous ont rendu la vie difficile. Heureusement, nous avons remporté la troisième victoire de la saison. L’année dernière, la différence entre nous et les autres, en terme de vitesse, était importante. Quand les autres arrivent au même niveau, il faut recourir à une parade. Je m’attendais à un pas en avant de Honda et Yamaha mais nous n’avons malheureusement pas été en mesure de répliquer, de conserver cet avantage que nous avions. Dans l’ensemble, cette année, notre moto est plus équilibré qu’en 2016 et, concernant ses points faibles, elle a réduit son écart avec les meilleures. »

Le directeur de Ducati Corse fait ensuite l’éloge de Andrea Dovizioso avant d’en venir à Jorge Lorenzo qui, une fois de plus, a tenté, comme il le faisait avec sa Yamaha, de s’échapper avant de devoir rentrer dans le rang.

« Je suis très heureux de Jorge. Sa tactique n’a pas été la bonne, sans doute celle de Dovi était-elle meilleure, mais Jorge a besoin d’exploiter toutes les qualités qu’il a. Lui retirer ses armes pourrait être contre-productif pour le moment. Je pense toujours que sa course a été importante du point de vue de la motivation et du mental. Il est arrivé à un cheveu de la tête, et c’est une autre étape importante dans la bonne direction. »