Les deux favoris pour le titre englués dans le peloton et des outsiders aux premiers rangs, ce Grand Prix d’Autriche de Moto3 sentaient la poudre dès la lecture de la grille de départ. Le warm-up avait qui plus est révélé le duo en duel pour la couronne particulièrement en verve. Sous un ciel clément et une piste sèche à un peu plus de 26°, tout était en place pour un onzième rendez-vous de la saison passionnant.

Avant de s’y plonger, voici le tableau récapitulatif pour nous entretenir la mémoire :

 

#AustrianGP Moto3™

2016

2017

FP1

1’37.902 Brad Binder

 1’37.549 Joan Mir (voir ici)
FP2

1’37.070 Brad Binder

 1’39.136 Aron Canet
FP3

1’36.548 Brad Binder

 1’36.829 Enean Bastianini
Qualification

1’36.228 Joan Mir

 1’36.784 Joan Mir
Warm up

1’37.203 Enea Bastianini

 1’36.784 Joan Mir
Course

Mir, Binder, Bastianini (voir ici)

Record

1’36.228 Mir 2016

 

La meute lâchée montrait un McPhee ambitieux qui prenait la tête dans les premiers virages avant que Bendsneyder ne prenne la course à son compte après le premier tour bouclé. Bastianini suivait comme McPhee et Canet de même que Rodrigo. Plus loin, Mir était dixième et Fenati douzième avant de glisser à la seizième position suite à un freinage un peu trop optimiste.

Après trois tours, le pilote Ajo KTM s’aménageait une petite avance sur un peloton toujours en pleine bagarre et menait par Canet. Dalla Porta chutait.

Mir pointait septième avec le meilleur temps en course et Fenati seulement dix-septième. Mais c’est Jorge Martin qui produisait l’effort et prenait la tête au détriment du jeune batave à la KTM. Un message compris par le pilote Leopard leader du championnat qui, un tour plus tard, et au prix d’un effort certain, prenait les commandes du Grand Prix !

Une aisance que Mir mettait un peu plus à jour les tours suivants en tentant de larguer un peloton compact et furieux où Oettl s’invitait.  Mais Fenati, seizième, était toujours aux abonnes absents. Bendsneyder commettait une légère erreur qui le mettait huitième derrière Bastianini, Rodrigo, Migno, McPhee, Martin et Oettl, tous partis à la chasse au Mir.

A dix tours du but, un certain Masia remplaçant de Darryn Binder blessé faisait parler de lui en prenant la sixième place. Mais toutes ces péripéties permettaient à Mir de s’échapper doucement mais sûrement. Le vainqueur ici même l’an passé se construisait sa seconde d’avance, promise pour être déterminante pour un nouveau succès cette année.

Loin de ses luttes, Antonelli chutait, accroché par Suzuki en perdition, puis McPhee et Bendsneyder s’accrochaient violemment au virage 1, le batave percutant l’Ecossais après un freinage raté. Le dernier tiers de la course était entamé avec un Mir leader devant Migno à un peu plus de trois secondes et en tête d’un groupe où Masia se révélait brillamment au monde.

Au virage 1, Migno partait à la faute et abandonnait tout espoir de podium. Une espérance cependant toujours vivace pour treize autres pilotes dans un mouchoir de poche ! Parmi eux, un Loi, revenu du diable vauvert et troisième à quatre tours du but.

L’épilogue était signé Mir qui prenait sa septième victoire en onze courses accomplies cette année. Une performance d’autant plus remarquable que Fenati, son moins éloigné dans la course au titre, devait se contenter de la treizième place. Le podium est complété par Oettl, Martin et le premier des déçus s’appelle Loi qui devance Canet, Di Giannantonio Rodrigo, Norrodin, l’excellent Masia et Bastianini. Danilo est seizième.

Cependant, Loi espérait retrouver le sourire en apprenant que Martin avait franchi le drapeau à damiers hors des limites de la piste… Loin de ces considérations, Mir est plus que jamais en tête de son championnat, avec 64 points d’avance sur Fenati, 78 sur Canet et carrément 110 sur Martin.

#AustrianGP Moto3 Course: Classement

1. Joan Mir SPA Leopard Racing (Honda) 37m 23.124s 
2. Philipp Oettl GER Südmetall Schedl GP Racing (KTM) 37m 26.169s 
3. Jorge Martin SPA Del Conca Gresini Moto3 (Honda) 37m 26.501s 
4. Livio Loi BEL Leopard Racing (Honda) 37m 26.509s 
5. Aron Canet SPA Estrella Galicia 0,0 (Honda) 37m 26.626s 
6. Fabio Di Giannantonio ITA Del Conca Gresini Moto3 (Honda) 37m 26.854s 
7. Gabriel Rodrigo ARG RBA BOE Racing Team (KTM) 37m 26.928s 
8. Adam Norrodin MAL SIC Racing Team (Honda) 37m 27.307s 
9. Jaume Masia SPA Platinum Bay Real Estate (KTM) 37m 27.434s 
10. Enea Bastianini ITA Estrella Galicia 0,0 (Honda) 37m 27.982s 
11. Nicolo Bulega ITA SKY Racing Team VR46 (KTM) 37m 28.011s 
12. Marcos Ramirez SPA Platinum Bay Real Estate (KTM) 37m 28.178s 
13. Romano Fenati ITA Marinelli Rivacold Snipers (Honda) 37m 28.204s 
14. Juanfran Guevara SPA RBA BOE Racing Team (KTM) 37m 30.139s 
15. Kaito Toba JPN Honda Team Asia (Honda) 37m 39.370s 
16. Jules Danilo FRA Marinelli Rivacold Snipers (Honda) 37m 39.571s 
17. Tony Arbolino ITA SIC58 Squadra Corse (Honda) 37m 39.573s 
18. Ayumu Sasaki JPN SIC Racing Team (Honda) 37m 39.777s 
19. Manuel Pagliani ITA CIP (Mahindra) 37m 39.797s 
20. Jakub Kornfeil CZE Peugeot MC Saxoprint (Peugeot) 37m 40.201s 
21. Andrea Migno ITA SKY Racing Team VR46 (KTM) 37m 58.108s 
22. Maria Herrera SPA AGR Team (KTM) 38m 6.731s 
23. Maximilian Kofler AUT Motorsport Kofler E.U. (KTM) 38m 20.998s 
24. Patrik Pulkkinen FIN Peugeot MC Saxoprint (Peugeot) 38m 21.106s 
Marco Bezzecchi ITA CIP (Mahindra) DNF 
Albert Arenas SPA Aspar Mahindra Moto3 (Mahindra) DNF 
Nakarin Atiratphuvapat THA Honda Team Asia (Honda) DNF 
John McPhee GBR British Talent Team (Honda) DNF 
Bo Bendsneyder NED Red Bull KTM Ajo (KTM) DNF 
Niccolò Antonelli ITA Red Bull KTM Ajo (KTM) DNF 
Tatsuki Suzuki JPN SIC58 Squadra Corse (Honda) DNF 
Lorenzo Dalla Porta ITA Aspar Mahindra Moto3 (Mahindra) DNF 
Gabriel Martinez-Abrego MEX Motomex Team Moto3 (KTM) DNF