C’est un spectacle qui laisse souvent sans voix et qui dérange parfois. Quoi donc ? Cette manie qu’ont les protagonistes du Moto3 à s’agglomérer entre eux dans les dernières minutes de la séance qualificative. Un groupe compact dont les membres s’ignorent, chacun faisant comme si tous les autres n’étaient pas là, avant que l’un ne se décide et réveille le troupeau qui lui emboîte le pas.

Tout ça pour prendre le sillage d’un adversaire et profiter de son tour. Il y a pourtant une règle dont le but est de prévenir ce rassemblement plus ou moins improvisé et qui ne donne pas forcément une belle image de la catégorie. Une disposition qui impose une moyenne au tour par pilote sur la base de ses performances précédentes.

Si elle est trop basse, il y a sanction. Et pour les autorités, ça peut rapporter gros :  en Autriche, samedi dernier, pas moins de 24 pilotes ont été sanctionnés de 500 euros d’amende pour avoir flâné sur la piste du Sachsenring lors des qualifications. Ce qui nous fait une collecte de 12 000 euros.

Rien n’est moins certain que cela ait un effet plus dissuasif que l’ancien système des points de pénalités qui pouvaient entraîner une sanction sportive, mais, au moins, ça rapporte…

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :