La suprématie de Ducati en Styrie n’est plus aussi évidente qu’il y a un an. Sans ailerons et contre une concurrence qui s’est aguerrie sur le tracé du Red Bull Ring, les Desmosedici n’ont certes rien perdu de leur superbe, mais tout est devenu plus compliqué. La preuve : sur une première ligne où l’on compte deux motos rouges, c’est une Honda qui mène le bal. Et il ne faudra pas seulement lutter contre elle. Car Andrea Dovizioso prévient : ce Grand Prix sera une fois encore une histoire à la gomme.

Entendez par là que le choix des pneus se révélera primordial. Une décision qui relève pour l’instant de la bouteille à encre. Personne, en effet, ne sait très bien où il en est sur le sujet. Et pour cause : le pneu Michelin réserve toujours des surprises. Tenez, par exemple, pour ce samedi. DesmoDovi a réalisé sa performance qualificative avec deux mediums et non des softs…

Celui qui a été battu par Márquez mais qui a dominé son équipier Lorenzo et Viñales explique : « les pneus se sont comportés différemment aujourd’hui par rapport à hier, où nous nous étions décidés pour des softs. Mais ils ont travaillé différemment aujourd’hui et nous n’étions pas aussi compétitifs. Sur ce point, les qualifications nous ont apportés de précieuses informations ».

« Je suis sur la première ligne et j’ai compris plus de choses. Cependant, nous ne savons pas quels pneus nous allons prendre pour le Grand Prix. On n’aura pas l’occasion de vraiment tester lors du warm up qui s’annonce plus frais que la course. Et cette course promet d’être plus chaude que les essais d’aujourd’hui. Or, c’est la caractéristique des Michelin : ils sont très sensibles à la température. Alors, il nous faut tout bien interpréter ».

« Sinon, la pole-position était possible mais je n’ai pas fait un tour parfait. Il n’y aura pas que Márquez à s’occuper demain. Il y a beaucoup de pilotes avec un bon rythme. C’est impossible de faire de pronostics, et encore moins depuis ce que l’on vient de voir avec les pneus. Leur choix fera une grande différence et ça m’inquiète car vous ne pouvez pas prédire comment ils vont se comporter sur la longueur d’une course. Mais aujourd’hui, nous avons eu la confirmation que, globalement, nous étions compétitifs ».

#AustrianGP MotoGP J.2 : Classement

1 93 Marc MARQUEZ Honda 1’23.235
2 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 1’23.379 0.144 0.144
3 99 Jorge LORENZO Ducati 1’23.621 0.386 0.242
4 25 Maverick VIÑALES Yamaha 1’23.754 0.519 0.133
5 9 Danilo PETRUCCI Ducati 1’23.780 0.545 0.026
6 5 Johann ZARCO Yamaha 1’23.879 0.644 0.099
7 46 Valentino ROSSI Yamaha 1’23.982 0.747 0.103
8 26 Dani PEDROSA Honda 1’23.985 0.750 0.003
9 35 Cal CRUTCHLOW Honda 1’24.024 0.789 0.039
10 29 Andrea IANNONE Suzuki 1’24.185 0.950 0.161
11 17 Karel ABRAHAM Ducati 1’24.220 0.985 0.035
12 76 Loris BAZ Ducati 1’24.483 1.248 0.263
Q1 Results:
Q2 9 Danilo PETRUCCI Ducati 1’23.754
Q2 26 Dani PEDROSA Honda 1’23.849 0.095 0.095
13 94 Jonas FOLGER Yamaha 1’24.015 0.261 0.166
14 8 Hector BARBERA Ducati 1’24.036 0.282 0.021
15 45 Scott REDDING Ducati 1’24.037 0.283 0.001
16 44 Pol ESPARGARO KTM 1’24.101 0.347 0.064
17 19 Alvaro BAUTISTA Ducati 1’24.202 0.448 0.101
18 36 Mika KALLIO KTM 1’24.261 0.507 0.059
19 43 Jack MILLER Honda 1’24.321 0.567 0.060
20 41 Aleix ESPARGARO Aprilia 1’24.447 0.693 0.126
21 42 Alex RINS Suzuki 1’24.448 0.694 0.001
22 38 Bradley SMITH KTM 1’24.530 0.776 0.082
23 22 Sam LOWES Aprilia 1’24.852 1.098 0.322
24 53 Tito RABAT Honda 1’24.900 1.146 0.048

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams :