Valentino Rossi est parti septième, a commencé en fanfare son Grand Prix d’Autriche avant de rentrer dans le rang et de terminer à la position d’où il était parti. Avec ce sentiment d’impuissance corrosif qu’il avait déjà ressenti lors du chemin de croix de Barcelone. Une situation partagée dans toute l’équipe Yamaha puisque Viñales a fait à peine mieux tandis que les deux officiels en pneu dur arrière ont terminé leur course derrière la Yamaha Tech3 satellite de Zarco, équipée en deux pneus tendres…

Chez Yamaha, les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Le vendredi avait été moyen avec des possibilités de progression venues du nouveau carénage et le samedi a été encourageant. Mais ce dimanche a été désespérant. Face aux Honda et aux Ducati, l’impuissance a été de mise. Pire, la machine Tech3 s’est montrée plus performante. Et ce n’est pas la première fois cette saison.

Le diagnostic de Doctor n’était donc pas ce qu’il y a de plus agréable à entendre à l’arrivée de ce onzième rendez-vous de la saison : « c’est trop mauvais, on espérait bien mieux. Mais comme à Barcelone, on a trop souffert. Les dix premiers tours ont été bons, mais il en restait encore dix-huit à faire. J’ai dû ralentir car je prenais trop de risques au freinage et je patinais trop. J’ai aussi fait une ou deux erreurs qui m’ont exclu d’une bataille pour la cinquième place ».

« Techniquement, on a fait aucune erreur, on n’a rien à se reprocher. On devait prendre le dur pour gérer notre pneu arrière. Zarco a pu prendre le tendre car il est plus léger et il a un style de pilotage moins agressif que le mien et celui de Maverick Viñales.  Le pneu arrière s’est effondré. Il n’y avait rien à faire de plus ».

Puis il prévient : « nous usons plus le pneu arrière que les autres. Il y a quelque chose de mécanique et d’électronique à trouver car les Honda et les Ducati s’en sortent mieux. Ils ont retrouvé avec la centrale électronique unique leur niveau d’avant. Nous, nous sommes un peu en retard. Et ça m’inquiète ».

Arrivé quatrième au championnat avec 22 points de retard sur Márquez, Vale quitte l’Autriche à la même place mais avec un passif de 33 unités tandis que Pedrosa revient sur lui à deux longueurs. Prochain rendez-vous, à Silverstone, dans quinze jours.

#AustrianGP MotoGP J.3 : Classement

1 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 39’43.323
2 93 Marc MARQUEZ Honda +0.176
3 26 Dani PEDROSA Honda +2.661
4 99 Jorge LORENZO Ducati +6.663
5 5 Johann ZARCO Yamaha +7.262
6 25 Maverick VIÑALES Yamaha +7.447
7 46 Valentino ROSSI Yamaha +8.995
8 19 Alvaro BAUTISTA Ducati +14.515
9 76 Loris BAZ Ducati +19.620
10 36 Mika KALLIO KTM +19.766
11 29 Andrea IANNONE Suzuki +20.101
12 45 Scott REDDING Ducati +25.523
13 41 Aleix ESPARGARO Aprilia +26.700
14 17 Karel ABRAHAM Ducati +27.321
15 35 Cal CRUTCHLOW Honda +28.096
16 42 Alex RINS Suzuki +32.912
17 8 Hector BARBERA Ducati +34.112
18 38 Bradley SMITH KTM +36.423
19 53 Tito RABAT Honda +42.404
20 22 Sam LOWES Aprilia +52.492
Not Classified
43 Jack MILLER Honda 9 Laps
9 Danilo PETRUCCI Ducati 22 Laps
94 Jonas FOLGER Yamaha 25 Laps
44 Pol ESPARGARO KTM 26 Laps