Incontestablement, l’Aprilia progresse rapidement. Principalement sous l’impulsion d’Aleix Espargaro, son pilote le plus consistant, l’Aprilia RS-GP commence maintenant à apparaître régulièrement dans le top 10, comme dernièrement au Mans où la machine a dû se retirer sur problème moteur alors qu’elle figurait en huitième position.

Seulement quelques heures après cet incident, les machines de Noale étaient de nouveaux en piste à Catalunya pour deux journées d’essais avec Aleix Espargaro et Sam Lowes, en vue de la préparation du Grand Prix qui se déroulera le 11 juin prochain.

Lors de ces tests, les pilotes ont travaillé sur le point faible actuel de la moto, à savoir un déficit d’accélération en sortie de virage. Pour cela, ils avaient à leur disposition non seulement une nouvelle boîte seamless, mais également un nouveau bras oscillant, et surtout de nouvelles cartographies électroniques afin d’essayer de rendre le moteur plus coupleux à bas régime. En effet, la puissance arrive seulement à partir de 12 000 tr/m, ce qui n’est pas idéal pour les reprises en sortie de virage…

Au cours des deux journées, Aleix Espargaro a effectué 83 tours, dont le meilleur en 1’44.852, tandis que que Sam love à aligné 119 tours avec un meilleur chrono de 1’46.298.

Aleix Espargaro : «”Aujourd’hui, je me suis concentré sur l’électronique. Nous avons essayé beaucoup de choses pour comprendre si nous avions de la puissance en bas, car c’est ce qui nous manque le plus, surtout en début de course. Nous avons plus d’adhérence sur le pneu, mais je ne peux pas l’utiliser car nous sommes limités par le manque de puissance. La moto n’accélère pas. L’ingénieur affirme que nous avons plus de puissance, mais nous ne l’utilisons pas sous 12 000 tr / min. Nous essayons de l’utiliser et de comprendre comment utiliser plus de puissance en bas.

Demain, nous avons de nouvelles pièces à essayer. Nous avons un nouveau bras oscillant, un nouveau carénage, parce que je ne l’ai pas essayé depuis le Qatar. Nous avons beaucoup de choses.
Pour moi, la chose la plus importante est d’améliorer le feeling sur les bosses et d’obtenir une meilleure accélération. La boîte seamless est un peu meilleure en haut, lorsque vous passez la vitesse suivante, peut-être est-ce un peu plus facile. Donc oui, au final la vitesse est meilleure. Mais pour l’accélération pure en bas, je ne pense pas que cela puisse l’améliorer.
C’étaient deux jours importants de test puisque nous courrons ici dans deux semaines. Au commencement j’ai un peu peiné pour m’adapter au nouveau tracé, mais, globalement, nous avons fait un bon travail sur la RS-GP. Nous avons commencé en éprouvant quelques difficultés au freinage, mais nous avons réussi à beaucoup nous améliorer le deuxième jour. Je me suis senti bien. Nous avons roulé dans de bons temps, en travaillant particulièrement sur l’électronique. Je suis impatient de revenir ici pour la course.”

Sam Lowes: « nous avons eu une nouvelle boîte de vitesses, ce qui était bien. Elle est juste un peu plus rapide lors des changements, mais pas beaucoup au rétrogradage. C’est bien, en particulier ici, car il y a beaucoup d’endroits où vous êtes sur les petites vitesses. C’est un bon pas en avant pour nous. Notre boîte de vitesses est déjà assez bonne mais je pense que nous sommes un peu à la traîne. Tout le monde a fait un grand pas en avant, donc cela nous remettra de nouveau au niveau. Évidemment, cela aide également pour l’accélération.
Nous manquons encore un peu de puissance en bas. Sur une MotoGP, vous avez rarement une connexion directe car vous avez énormément de puissance. Nous essayons donc de gérer différemment la puissance, pour que, quand nous sommes à bas régime, elle n’arrive pas trop brusquement.
Les deux derniers jours était de vraies journée de test pour moi, car nous avons essayé beaucoup de choses sur la moto pour essayer de trouver une bonne direction et continuer le développement. Nous sommes heureux des résultats, et nous n’avons jamais utilisé un pneu tendre pour claquer un chrono, alors que nous avons réussi à améliorer notre rythme, même en essayant beaucoup de choses. J’attends avec impatience le Mugello, notre course à domicile, et un de mes circuits favoris. »

Résultats:
1. Marquez (Honda) 1’43.803
2. Lorenzo (Ducati) 1’43.988
3. Bautista (Ducati) 1’44.258
4. Crutchlow (Honda) 1’44.369
5. Pedrosa (Honda) 1’44.373
6. Barbera (Ducati) 1’44.469
7. Pirro (Ducati) 1’44.583
8. Espargaro Aleix (Aprilia) 1’44″852
9. Dovizioso (Ducati) 1.45″196
10. Baz (Ducati) 1’45″281
11. Rabat (Honda) 1’45″946
12. Lowes Sam (Aprilia) 1’46″298
13. Abraham (Ducati) 1’47.121

Sources : Communiqué et Crash.net

 

Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro, Sam Lowes

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini