Le Mundo Deportivo, véritable institution en Espagne, reporte ce matin des propos que Jorge Lorenzo aurait discrètement tenus hier au journaliste envoyé à Austin.

“Super travail de ma part et de Ramón (Forcada, son ingénieur) pour la mise au point (des motos) pour l’équipe”.

Interrogé pour savoir si cela profitait aussi à son coéquipier, le pilote majorquin poursuit: “oui, mais ce n’est pas une nouveauté .
Valentino était en difficulté ce matin, et il a eu beaucoup de mal à descendre en 2’04, mais l’échange de données a produit un grand effet cette fois, comme cela a été le cas lors de nombreuses courses l’année dernière. C’est quelque chose qui est comme ça et ne peut être changé, et maintenant ce sera donc comme ça  jusqu’à la fin de la saison.
Je ne sais pas ce qui se passera dans l’avenir, mais maintenant c’est toujours comme ça, et pas seulement pour la mise au point, mais aussi pour les rapports de boîte que nous utilisons en courbes.”

L’information est maintenant reprise dans toute la presse espagnole…