Le team Sky Racing VR46 vient de nier, par l’intermédiaire de Pablo Nieto, son team manager, la rumeur comme quoi l’équipe italienne souhaiterait postuler pour la dernière place disponible en MotoGP l’année prochaine.

Cette rumeur s’était amplifiée depuis midi au Texas, moment où elle avait été annoncée comme probable par la chaîne de télévision espagnole Movistar qui aimerait bien que son médiatique pilote  y aligne une équipe.

Pressé par les journalistes de Crash.net, Pablo Nieto a consenti à fournir quelques explications: “au final, notre projet est de faire de la Moto3 et de la Moto2. Rien d’autre. Voilà notre projet. Il est vrai que tout le monde est venu nous voir pour nous demander si nous ferions quelques chose en MotoGP, mais c’est pour le moment pas notre projet.

Par exemple, est venu nous voir et, bien sûr, ils savent que le championnat serait bien si Valentino avait un team en MotoGP, mais, pour le moment, ce n’est pas notre projet. Nous devons faire de la Moto2 l’année prochaine, ce qui est déjà confirmé, et pour le futur, on ne sait jamais.”

Valentino Rossi lui-même l’a ensuite démenti en conférence de presse post-qualification.

Cela apparaît effectivement logique. Il est tout à fait possible que Valentino Rossi possède un team en MotoGP un jour, mais cela serait sans doute le fruit du travail qu’il a entrepris il y a quelques années avec sa VR46 Riders Academy. La prochaine étape est l’arrivée en Moto2, plus que probablement avec Romano Fenati, et possiblement avec des Ktm.

Obtenir une place en MotoGP dès l’année prochaine apparaîtrait avant-tout comme du favoritisme. Ensuite, il faudrait trouver des motos (facile) mais surtout un pilote. Or aujourd’hui, aucun pilote de la VR46 Riders n’a vraiment le niveau pour arriver en MotoGP.
Patience, le Docteur n’est pas encore à la retraite…

Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : SKY Racing Team VR46