Non, malgré ce titre, nous n’allons pas vous parler de la vie sentimentale de Valentino Rossi, mais bien de mécanique…

Lors du Grand Prix de Catalogne, suite à la rupture de son moteur #3 au Mugello, The Doctor n’a pas homologué un, mais deux moteurs neufs, les #4 et #5, le vendredi soir.

Le #4 a été monté sur sa machine #2 et n’a fait partiellement que la FP3 et le warm up, le #5 a été monté sur sa machine #1 et a été utilisé lors de toutes les séances,  y compris la course.

A ce jour, ils ne sont que 3 pilotes à avoir homologué 5 moteurs; Valentino Rossi et les deux pilotes Suzuki.  Mais ces derniers ne subissant pas la limitation à 7 moteurs par an, l’homme de Tavullia est dans la plus mauvaise situation du plateau à cet égard. Du moins apparemment…

Son coéquipier, Jorge Lorenzo, a lui également fait retirer son moteur #3 de l’allocation, mais n’en a homologué qu’un seul; là encore, les stratégies divergent…

A l’inverse, les pilotes Tech3, Marc VDS, LCR… et Ducati usine (!) sont les bons élèves de la classe avec seulement 3 moteurs homologués par pilote.

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo, Valentino Rossi