Ce n’est plus tout à fait comme un outsider de choix qu’est considéré Andrea Dovizioso depuis sa dernière victoire arrachée il y a deux semaines en Autriche. Il s’agissait de son troisième succès de l’année, mais la manière à compter plus que cette simple réalité comptable. DesmoDovi a pris une autre dimension, y compris au sein de son équipe où il a été intronisé « professeur », alors que Yamaha a déjà depuis longtemps son Doctor. Avec un tel statut, celui qui est second au championnat à 16 points du leader Marc Márquez arrive à Silverstone avec une belle côte.

D’autant plus haute d’ailleurs que même l’officiel Honda clame à qui veut l’entendre que son homologue en rouge sera à surveiller jusqu’à la fin de cette saison particulièrement ouverte. Ainsi, et pour la première fois depuis 2010, trois constructeurs différents ont été capables de gagner au minimum trois fois, en onze courses disputées.

Andrea Dovizioso peut rapporter la couronne à Borgo Panigale cette saison, comme l’avait fait Casey Stoner en 2007. Il y a déjà dix ans. Pour poursuivre le parallèle avec l’Australien jeune retraité, on notera que l’Italien a marqué 158 points depuis le lancement de la campagne 2017, soit le plus gros score à mettre au crédit d’un représentant Ducati sur cette même période, depuis Casey Stoner en 2008. Lequel disposait alors de 187 points.

Andrea Dovizioso a aussi rejoint le cercle des pilotes ayant remporté au minimum trois courses sur une saison. Seulement neuf ont accompli un tel exploit : Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Casey Stoner, Marc Marquez, Dani Pedrosa, Sete Gibernau, Loris Capirossi, Maverick Viñales et Marco Melandri.

Cependant, Ducati ne s’est hissé qu’une seule fois au sein du Top 3 à Silverstone, c’était en 2015 lorsque Danilo Petrucci avait terminé deuxième, devant… Andrea Dovizioso. L’an passé, le même Dovi s’était inscrit à une honorable sixième position. Mais pour cette édition du Grand Prix de Grande Bretagne, l’ambition sera tout autre.

Avant la bataille d’Angleterre, Dovizioso avertit : « les derniers tests effectués il y a quelques jours à Misano ont été extrêmement importants. Ils nous seront en effet utiles tant ici à Silverstone que pour le Grand Prix de San Marin, justement à Misano. Le tracé anglais est magnifique mais aussi sélectif car bosselé. La météo ne nous rendra pas non plus la partie facile. Mais après ma victoire en Autriche, je suis impatient de reprendre la piste ».

Andrea Dovizioso, 31 ans, compte à présent cinq victoires en MotoGP, et il est à la tête d’un capital de 158 points à ce stade de la compétition. Son équipier Jorge Lorenzo, aux 44 réalisations en catégorie reine, en est à 79 unités et campe à la septième place au général.