Il y a un an, sur le tracé de Silverstone, Maverick Viñales passait un cap dans sa carrière de champion des Grands Prix en enlevant sa première victoire en MotoGP. C’était sur une Suzuki alors aussi prometteuse que son pilote qui semblait être en mesure de prétendre au troisième rang du championnat d’alors. Un an après, c’est exactement à cette troisième place que l’Espagnol arrive pour un Grand Prix de Grande Bretagne qu’il fera cette fois sous les couleurs Yamaha. Et avec un palmarès plus étoffé. Mais pour autant, sa situation, d’un millésime à l’autre, n’est pas aussi favorable qu’escomptée.

Car depuis son intersaison de feu et son début de campagne tonitruant marqué par trois victoires, Maverick Viñales est aux abonnés absents. Sixième seulement du dernier rendez-vous en Autriche, il pointe troisième au général à 24 points du leader Marc Márquez. A une unité près c’est la valeur d’un succès, celui-là même qu’il a raflé l’an passé sur la GSX-RR. Et l’équipier de Valentino Rossi reconnaît que ce n’est pas ce qu’il envisageait après onze courses effectuées : « après l’épreuve en Argentine, je pensais pouvoir mener le Championnat toute la saison. Mais il y a eu des hauts et des bas. Maintenant, il est difficile de savoir ».

Des certitudes néanmoins, il espère en avoir trouvé lors des tests de Misano afin de se relancer dans une course au titre qui lui glisse petit à petit des mains : « Silverstone est un tracé spécial pour moi puisque j’y ai gagné mon premier Grand Prix l’an passé. Je me donnerai donc à 100%. Ce tracé me plait avec ses courbes rapides et ses nombreuses chicanes. Il convient bien à mon style de pilotage. C’est l’un des meilleurs rendez-vous du calendrier. Je l’attends toujours avec impatience ».

Maintenant, on sent un Viñales qui a encaissé les coups de la déception de ne compter que cinq podiums en onze occasions consommées… La preuve : ” le team Yamaha est excellent. Dans l’ensemble, je suis plutôt heureux. Nous apprenons. C’est également ma première saison en tant que prétendant pour la couronne, et cela compte beaucoup. C’est un peu comme si je n’avais aucune expérience en MotoGPSi je ne gagne pas, autant que ça soit Rossi “

Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP