Andrea Iannone vit une année pour le moins chaotique lors de sa première saison avec Suzuki.

Des hauts et des bas, on a pu en dénombrer beaucoup lors des 11 courses précédentes, et ce fut de nouveau le cas à Silverstone le week-end dernier, un an après la victoire de la Suzuki : étincelant lors du Warm up, le pilote italien a connu une course pour le moins terne, roulant derrière son Rookie de coéquipier pour finir en eau de boudin par une chute entraînant Danilo Petrucci avec lui au sol.

Qualifié 15e derrière son coéquipier, Andrea Iannone a expliqué ses difficultés devant la presse internationale : « c’était une course difficile, le pneu arrière ne m’a pas donné une bonne adhérence. La Suzuki glissait beaucoup, patinant à l’accélération et c’était vraiment difficile pour moi de contrôler. J’étais lent, j’ai perdu beaucoup de temps en sorties de virage et c’était dur pour moi d’essayer de dépasser les autres pilotes. Je n’ai même pas pu maintenir leur rythme. »

La fin, on la connaît, mais le pilote d’Hamamatsu tient à décliner sa responsabilité…

« J’étais très proche de Danilo. J’étais dans le groupe et Aleix Espargaro était là aussi. Je pense que le pilote Aprilia et Petrucci se sont touchés en freinant. La Ducati a élargi et quand elle est revenue sur la trajectoire, sa ligne a coupé la mienne. J’ai essayé d’éviter Petrucci en freinant fortement, mais j’ai perdu l’avant et j’ai chuté, emmenant la Ducati avec moi. Heureusement, Danilo n’a pas été blessé et il sait que ce n’était pas un mouvement intentionnel. Ce n’était pas ma faute.  Je suis vraiment désolé pour Petrucci : nous avons déjà parlé et il a compris quel était mon problème. »

Andrea Iannone tient à oublier le plus vite possible cette course au Royaume-Uni et se projette déjà à Misano, motivé par la belle performance de son coéquipier : « Alex Rins a fait une bonne course. Je suis heureux parce qu’il a fini 15 secondes derrière Dovizioso. Bref, nous avons quelque chose de positif sur lequel nous appuyer dans le garage Suzuki. Je voudrais déjà être à Misano demain matin pour rouler avec les autres gars. »

Pour finir, le bouillant italien parvient même à nous surprendre en faisant preuve d’une certaine sagesse…

« Dans le passé j’étais un pilote résolument plus tendu. Puis, avec le temps je me suis rendu compte que le temps et le travail acharné apportent des résultats. Avec cette tension, je n’ai jamais rien résolu. Vous ne pouvez rien réaliser dans ce sport du jour au lendemain, donc nous continuerons à travailler pour améliorer nos résultats. »

Andrea Iannone est actuellement 16e du championnat avec 33 points.

Pos. Num. Pilotes Motos Écarts
1 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 40’45.496
2 25 Maverick VIÑALES Yamaha +0.114
3 46 Valentino ROSSI Yamaha +0.749
4 35 Cal CRUTCHLOW Honda +1.679
5 99 Jorge LORENZO Ducati +3.508
6 5 Johann ZARCO Yamaha +7.001
7 26 Dani PEDROSA Honda +10.944
8 45 Scott REDDING Ducati +13.627
9 42 Alex RINS Suzuki +15.661
10 19 Alvaro BAUTISTA Ducati +25.279
11 44 Pol ESPARGARO KTM +30.336
12 53 Tito RABAT Honda +31.609
13 17 Karel ABRAHAM Ducati +31.945
14 8 Hector BARBERA Ducati +33.567
15 76 Loris BAZ Ducati +33.901
16 43 Jack MILLER Honda +43.012
17 38 Bradley SMITH KTM +48.683
Non classés
41 Aleix ESPARGARO Aprilia 2 tours
9 Danilo PETRUCCI Ducati 3 tours
29 Andrea IANNONE Suzuki 3 tours
93 Marc MARQUEZ Honda 7 tours
22 Sam LOWES Aprilia 15 tours