Ce Grand Prix de Grande Bretagne aura un goût particulier dans un stand Tech3 qui se verra proposer par l’usine Yamaha sa première version d’un carénage revu et corrigé à l’aune du nouveau règlement. Ce dernier interdit les ailerons à l’extérieur mais les tolère à l’intérieur. Une subtilité aperçue dès le début de cette saison sur les machines de Rossi et de Viñales. Ce sera au tour de Folger et de Zarco d’évaluer la pièce. Ou pas !

En effet, si ce carénage est à disposition, son utilisation n’est pas imposée. Côté Johann Zarco, par exemple, on ne veut pas précipiter les choses : « on va l’utiliser durant ce meeting, mais je ne sais pas quand. On commencera avec la moto que l’on a actuellement et on verra ensuite car même sans ce carénage, je pense pouvoir être rapide. Il peut donner plus de stabilité, mais il peut aussi être moins avantageux lors des changements de direction. C’est pour cette raison que l’on analysera où je suis performant et où je le suis moins avant de l’utiliser ».

Une prudence qui est partagée par son équipier Jonas Folger, à ceci près que son discours met aussi l’accent sur l’esprit de cohésion dans le clan Yamaha : « nous sommes enchantés que Yamaha nous offre cette opportunité et d’avoir ce soutien, cela signifie qu’ils croient en nous. Nous pouvons alors les aider à rendre la moto plus performante. Nous sommes aussi là pour rassembler le plus d’informations possible. Nous sommes quatre pilotes Yamaha et je crois qu’il est important que tous ensemble nous évaluions ces pièces ».

Les hostilités commenceront demain, vendredi, à 10h55, pour la première séance d’essais libres.