Incontestablement, Marc Marquez a été l’homme du jour en MotoGP, pour cette première journée d’essais libres du Grand Prix de République tchèque. Sixième ce matin à 9 dixièmes d’Andrea Iannone, le pilote Honda su trouver les ressources pour terminer la journée en première position, grâce à une attaque qui lui permet de trouver la limite, et un talent qui lui permet de sauver la situation quand celle-ci est franchie.

Certains diront que le #93 a décidément beaucoup de chance, d’autres que son talent est sans commune mesure; comme bien souvent, la vérité se situe souvent entre les deux…

Marc Marquez, 1’55.840, 1er: “La journée a été positive car nous avons été capables d’améliorer significativement entre la première et la seconde séance. Nous ne sommes toujours pas là où nous aimerions être, et bien que la position soit bonne, la chose importante est se travailler avec la course en tête. A cet égard, Jorge et Valentino ont un rythme de course très constant. Nous avons essayé beaucoup de choses, particulièrement cette après-midi, et maintenant nous devons évaluer ce qui a le mieux marché pour nous et ce que nous devons continuer à analyser. L’après-midi, nous avons eu un peu de chance en évitant une chute possible, semblable à une j’avais subie en  2014 sur ce même circuit durant un test. Celle-ci était encore plus grande parce que c’était très long et mon angle était d’environ 67,5 degrés. J’ai juste perdu l’avant et quand je l’ai récupéré, je me suis dit “Ok, retournons au box pour nous détendre un peu”, car j’étais un excité. Cela signifie que nous attaquons fort à trouver notre allure. Demain, nous verrons si nous pouvons faire un autre pas en avant, particulièrement en termes de rythme de course, afin de pouvoir viser le podium dimanche. Si nous le faisons, alors pourquoi ne devrions-nous pas cibler la victoire aussi?”

Tous les articles sur : Marc Marquez