Ce sont des troupes Ducati euphoriques qui vont s’installer sur le site de Brno ce jeudi. Et pour cause, c’est l’élan d’une victoire perdue depuis 2010 qui les aura portées jusqu’à la République Tchèque et par l’ivresse du doublé inconnue depuis 2007 qu’elles seront habitées. Une magie autrichienne vécue il y a une semaine à peine. Andrea Iannone le vainqueur et Andrea Dovizioso le second redescendront-ils sur terre ou garderont ils la tête dans les nuages ?

C’est toute la question de ce onzième Grand Prix de la saison : Ducati est-il à présent un candidat régulier à la victoire ou le Red Bull Ring n’aura-t-il- été qu’une illusion ? Brno n’est pas ce que l’on appelle un tracé défavorable à la Desmosedici, mais c’est surtout un terrain adoré des Yamaha qui ont tenu, il y a une semaine, la dragée haute aux motos rouges que l’on donnait favorites. Voire dominatrices. Or, de domination, il n’y a pas eu. Même si le doublé a été consommé.

Alors ? L’an dernier, Iannone avait loupé le podium à cause de soucis techniques qui l’avaient limité à la quatrième place et Dovizioso avait pris la sixième positon. Soit les mêmes rangs que lors des qualifications. Pas mal, tandis que la GP16 semble plus en forme que sa devancière. Du coup, et dans l’euphorie du triomphe de Styrie, il faudra compter avec les officiels Ducati : « je pense que ce tracé est aussi très bon pour nous » commente Andrea Iannone, le grand vainqueur de l’Autriche. « Nous avons à présent le niveau pour nous battre pour le podium à chaque meeting. Bien sûr, nos rivaux directs seront très forts sur cette piste, mais je crois que nous aurons une bonne chance de faire à nouveau un bon résultat ».

Qu’en pense le sage Dovizioso ? « Après notre doublé en Autriche, c’est avec beaucoup de confiance que nous abordons les prochaines échéances. Bien sûr, il nous faut continuer à travailler sans relâche pour améliorer le moindre détail car nos adversaires sont forts et les Yamaha ont démontré à Zeltweg qu’elles pouvaient sur ce tracé finir très proches de nous. Brno sera plus difficile mais nous avons bien fait progresser la moto durant ces dernières courses. Alors je suis convaincu que nous pourrons aussi être compétitifs en République Tchèque ». Un pronostic donné par Valentino Rossi dès la fin de ce fameux Grand Prix d’Autriche…

Tous les articles sur : Andrea Dovizioso, Andrea Iannone