En remportant cette édition du Grand Prix de la République Tchèque, Cal Crutchlow est devenu le troisième pilote de la saison à ouvrir son compteur de victoires en MotoGP. Il suit ainsi Miller à Assen -lui aussi sous la pluie- et Iannone en Autriche -également avec un choix de gommes inédit-, il y a une semaine à peine. Il est le second pilote à s’imposer sur une Honda satellite. Et son succès a fait plaisir à beaucoup de monde.

Le team LCR attendait la victoire depuis 1996 et le Champion du Monde de Supersport depuis six ans. Autant dire que la fête a duré tard dans la nuit sous l’auvent de Lucio Cecchinello. Mais à l’arrivée, il n’est personne qui ne partageait pas la joie de l’Anglais et de son patron transalpin. A commencer par Valentino Rossi, son second de la journée : « je félicite chaleureusement Cal pour sa victoire. Je suis très heureux pour lui car c’est l’un des gars les plus amusants du paddock et nous entretenons de bonnes relations ».

« Je pense aussi que ça lui arrive à un moment très spécial de sa vie car c’est maintenant un père. Alors encore toutes mes félicitations pour lui et sa famille ». Un moment de bonheur spontané que n’a pas gâché Marc Márquez : « je suis tout à fait d’accord avec Valentino. Je passe beaucoup de temps avec Cal à parler de la moto et je suis très bien avec lui, avec Lucy son épouse et toute sa famille. C’est un gars vraiment sympa ».

Dans quinze jours son peuple britannique le fêtera à Silverstone en le remerciant d’avoir interrompu une attente de 35 ans avant de voir un successeur à Barry Sheene sur la plus haute marche d’un podium de la catégorie rein des Grands Prix.

Tous les articles sur : Cal Crutchlow, Marc Marquez, Valentino Rossi