Le team manager de l’équipe Aprilia MotoGP a laissé entendre que l’usine de Noale pourrait retourner à sa planche à dessin pour concevoir un carénage plus ” radical” après avoir vu celui de Ducati dont on pense qu’il sera finalement homologable.

Retour en arrière…

Quand les ailerons ont été interdits, à la fin de la saison dernière, on a tout d’abord pensé que les recherches aérodynamiques allaient s’arrêter là.

Puis, en traduisant et en analysant le règlement, on s’est aperçu qu’il restait une possibilité de travailler dans ce domaine en concevant des carénages à double peau intégrant des ailerons à l’intérieur.

En effet, sont interdites toutes protubérances dépassant du carénage. L’esprit du règlement était donc d’utiliser des carénages aux formes fluides et traditionnelles en laissant libre cours à l’inventivité des ingénieurs pour faire ce qu’ils voulaient à l’intérieur dudit carénage.

Cette approche, suivie à la lettre par Yamaha, a, dans un premier temps, été confirmée par Danny Aldridge avec les propos suivants : “Pour utiliser l’exemple Yamaha, pour moi il est autorisé parce que, bien que les règles disent «pas de renflements», la raison pour laquelle je ne le considère pas comme un «renflement» est parce qu’il présente une courbe continue, avec un rayon similaire depuis le haut jusqu’en bas. Il n’y a pas de réelle variation de l’angle de la courbe. Du point de vue de la sécurité, il est parfait. Il n’y a pas de problème du tout. Ce que nous ne voulons pas, ce sont des choses sortant du carénage à des angles de 90 degrés ou avec des changements soudains de rayon. Ce que vous pouvez voir chez Yamaha est ce que nous nous attendions à voir.”

Puis sont apparus en Australie les carénages Suzuki, déjà moins homogènes, et Aprilia, plus originaux.

Honda a présenté deux carénages différents, l’un ressemblant au Suzuki en plus tranché, l’autre plus traditionnel avec une entrée d’air agrandie et avancée.

Puis, Ducati a présenté son spectaculaire carénage, visiblement très étudié en soufflerie, et ressemblant à un avant de F1.

L’étonnement des membres du paddock a encore augmenté d’un cran quand les autorités, Mike Webb puis Danny Aldridge, ont laissé entendre par leur déclaration que cet élément devrait finalement pouvoir obtenir son homologation !

Adieu les courbes douces, adieu les interdictions de changements d’angles ; tout cela était oublié en essayant de nous persuader que si l’on bouchait tous les trous de cet élément aérodynamique, cela ressemblerait à un carénage traditionnel…

Romano Albesiano fait donc partie des surpris et, tenant compte de cet apparent revirement d’attitude des autorités, envisage de présenter quelque chose de plus spectaculaire que le carénage de la RS-GP apparu en Australie.

Il s’en est expliqué au micro de nos amis de crash.net : ” nous avons fait une interprétation du règlement qui était la plus respectueuse de son esprit, la plus stricte par rapport aux règles. L’esprit était d’avoir un carénage ” standard ” puis, à l’intérieur, nous avons fait quelque chose pour récupérer plus d’appui, ou avoir de l’appui. Yamaha et Honda ont partiellement fait ceci, car ils ont rajouté quelque chose sur le côté.

Ducati a construit quelque chose de vraiment éloigné de ce qui était notre interprétation du règlement. Il est très difficile de définir quelque chose qui est conforme. Le règlement dit que le seul juge est le directeur technique du championnat. Le point important est de bien comprendre son interprétation. Si nous prenons en compte que des choses comme celles de Ducati sont acceptables, OK, maintenant nous savons que nous pouvons aller jusqu’à ce point, ou peut-être même plus loin.

Mais nous avons essayé de faire quelque chose de très très très similaire à un carénage traditionnel, et d’en tirer de l’appui à l’intérieur. Mais si vous comparez notre carénage et celui de Ducati, vous pouvez voir que ce dernier est une interprétation bien plus radicale du règlement que la nôtre. “

Néanmoins, Romano Albesiano a ensuite révélé que le carénage essayé par Aleix Espargaro à Phillip Island sera probablement celui qui sera homologué pour le début de la saison : ” nous le conserverons probablement comme une option pour le début de la saison. Nous aurons donc le classique et celui-ci. Puis nous verrons, en fonction des caractéristiques des différents tracés.”

Aprilia aura alors encore droit à un nouveau carénage pour cette saison 2017, possiblement, donc, encore plus radical…

au1536081

Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro, Sam Lowes

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini