Quel week-end pour Marc Márquez ! Six chutes en trois jours et même une gamelle dans les stands. Il faut avoir un moral d’acier pour continuer à faire son métier après une telle série en MotoGP. D’ailleurs, le frère d’un Alex qui a triomphé en Moto2, a bien pensé un moment rentrer à la maison.  Mais l’équipe l’a remis en selle et il s’est dit que gagner serait comme un pied de nez à cette mauvaise série. Mission presque réussie…

Presque, car il y avait un Andrea Dovizioso qui s’est révélé lors de cette course passée à braver une piste chauffée à 54°. Le Champion du Monde en titre explique : « ce week-end a vraiment été difficile. C’était dur pour le mental et compliqué côté sensations. Après six chutes, les choses n’étaient pas faciles. Le samedi, surtout, a été éprouvant. Je me suis levé ce matin en me disant que, cette fois, cette journée sera la bonne, puis je suis tombé dans les stands et j’ai chuté en piste ».

« Là, je me suis demandé ce qui m’arrivait. Je voulais rentrer à la maison. Mais mon équipe m’a persuadé que j’étais toujours le Márquez d’Austin et celui de la saison dernière ». Une force de persuasion qui a porté ses fruits : « je n’ai jamais lâché. Lorsque Petrucci m’a percuté au départ, j’ai eu un doute sur la suite de ma série noire mais je suis resté calme et j’ai contrôlé ».

« J’ai d’abord pensé que cette course était pour mon équipier Pedrosa, mais lorsque j’ai vu que Dovizioso tenait le rythme derrière lui, j’ai compris que c’était lui, le favori. Il pilotait très bien. On perdait dans les lignes droites et on ne gagnait rien sur lui dans les virages. Lorsque j’ai dépassé Dani, j’ai attaqué pour le rejoindre mais après trois tours, j’ai compris que ce serait impossible et qu’il valait mieux assurer les 20 points. Mais l’objectif était bien de gagner ».

Pour conjurer le sort, Marc Márquez a simulé une chute à la fois au parc fermé et sur le podium. Un trait d’humour apprécié : « ma chute dans les stands est de ma seule responsabilité. Je n’ai pas vu le lanceur avec le casque et mon esprit était déjà en piste ».

Marc Márquez, avant le Grand Prix des Pays-Bas dans deux semaines, pointe troisième au général à 23 points de Vinales le leader, et à 16 longueurs du vainqueur du jour à la Ducati. “Ce championnat, c’est comme la roulette russe, on ne sait pas à quoi s’attendre le prochain coup. Il faut rester concentré et se donner à 100%“…

#CatalanGP : Classement MotoGP

1 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 44’41.518
2 93 Marc MARQUEZ Honda +3.544
3 26 Dani PEDROSA Honda +6.774
4 99 Jorge LORENZO Ducati +9.608
5 5 Johann ZARCO Yamaha +13.838
6 94 Jonas FOLGER Yamaha +13.921
7 19 Alvaro BAUTISTA Ducati +16.763
8 46 Valentino ROSSI Yamaha +20.821
9 8 Hector BARBERA Ducati +23.952
10 25 Maverick VIÑALES Yamaha +24.189
11 35 Cal CRUTCHLOW Honda +28.329
12 76 Loris BAZ Ducati +33.281
13 45 Scott REDDING Ducati +35.200
14 17 Karel ABRAHAM Ducati +39.436
15 53 Tito RABAT Honda +40.872
16 29 Andrea IANNONE Suzuki +43.221
17 50 Sylvain GUINTOLI Suzuki +44.655
18 44 Pol ESPARGARO KTM +48.993
19 22 Sam LOWES Aprilia +55.492
Not Classified
9 Danilo PETRUCCI Ducati 2 Laps
43 Jack MILLER Honda 12 Laps
41 Aleix ESPARGARO Aprilia 18 Laps

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team