C’est décidément une saison noire que vit actuellement le constructeur Mahindra. Non seulement les résultats ne sont pas là, mais en plus, les effectifs se blessent. Au Mugello Albert Arenas avait chuté et il s’était relevé avec une clavicule chiffonnée. Les ligaments ont aussi été touchés. Ce qui veut clairement dire que la convalescence va être longue.

Et effectivement, le docteur Mir qui redonne des couleurs aux pilotes de Grands Prix blessés a pronostiqué une convalescence allant de quatre à six semaines. L’attirail habituel de plaque et de vis a été greffé après le passage sur la table d’opération. Le pilote Aspar commencera sa rééducation la semaine prochaine.

« Je suis désolé de manquer ainsi mon Grand Prix à domicile » a commenté le pilote. « Mais il faut maintenant penser à la récupération. C’est dommage car je m’étais bien senti en France et au Mugello et je suis convaincu que j’aurais pu ramener un bon résultat ce week-end de la Catalogne. Cette blessure arrive qui plus est à une période où il y a beaucoup de Grands Prix. C’est rageant, mais on reviendra plus fort ».

La Catalogne est le deuxième rendez-vous espagnol des Grands Prix qui comptent un calendrier à dix-huit courses. Albert Arenas a abandonné trois fois en six courses accomplies et compte une quatorzième place comme seule bon résultat. C’était à Jerez.