Au guidon d’une Yamaha qui a visiblement du mal à s’adapter à (au choix : pneus Michelin, adhérence précaire du circuit, fortes températures, autres), Jonas Folger a fourni une belle résistance en se révélant comme le plus rapide des pilotes d’Iwata.

Lors de la FP3, qui s’est révélée être la seule séance comptant pour le passage direct en Q2, le pilote Tech3 s’était déjà positionné en chef de file des M1, à seulement 2 centièmes de la qualification d’office en Q2.

Ce résultat, il l’a réédité en se révélant être le plus rapide de la Q1 avec un chrono de 1’44.239 qui l’aurait placé en quatrième position s’il avait été réalisé en Q2. Hélas, après avoir tout donné lors de la séance de repêchage, le pilote allemand n’a pas été en mesure d’être aussi véloce lors de la Q2, et devra donc se contenter de la huitième place sur la grille de départ, ce qui reste tout de même la meilleure position d’une Yamaha cette année.

Jonas Folger : « je suis vraiment heureux de ce que nous avons réalisé aujourd’hui et je suis entièrement confiant pour la course. La Q1 s’est très bien déroulée et j’ai même été un peu étonné de mon chrono ! J’ai essayé de faire la même chose en Q2 mais c’était plus dur parce que j’ai peut-être trop attaqué et j’ai donc commencé à éprouver quelques problèmes. De plus, j’étais un peu fatigué après la première qualification, qui l’a rendue plus difficile. Cependant, je suis heureux parce que nous avons été forts jusqu’ici pendant le week-end, et nous avons un bon équilibre. Je me sens positif à propos de la piste et de l’YZR-M1, donc je suis sûr que nous pouvons faire une journée vraiment solide demain.”

Tous les articles sur les Pilotes : Jonas Folger

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3