Aujourd’hui, lors de ce test IRTA à Barcelona-Catalunya, l’équipe Movistar Yamaha MotoGP a fait essayer à chacun de ses deux pilotes un nouveau châssis différent.

Demain, lors d’un test privé, Valentino Rossi et Maverick Vinales échangeront leurs nouveaux châssis afin de confirmer, ou non, l’analyse de chacun.

Pour le moment, Valentino Rossi est satisfait du modèle essayé. Maverick Vinales un peu moins.

À la fin de la journée, Valentino Rossi a accordé une très brève conférence de presse dont nous reportons ici l’intégralité.


Quelle différence avez-vous pu noter avec le nouveau châssis essayé aujourd’hui ?

« J’ai toujours des problèmes avec cette moto pour tourner, dans les entrées de virage, et je ne suis jamais vraiment à l’aise à 100%. Donc aujourd’hui, nous avions un châssis différent, un peu, car Yamaha travaille beaucoup dans ce domaine. Il est mieux. Je l’aime bien et je le préfère. Je préfère la moto comme ça, car elle est plus facile et plus adaptée à mon style de pilotage. Il reste quelques autres problèmes comme le stress sur le pneu arrière qui est assez important sur une piste comme celle-ci. Nous devons donc continuer et essayer de progresser. Demain sera un autre jour. Nous avons ici quelques autres choses à essayer, et nous espérons donc continuer comme cela.

Jonas Folger a-t-il utilisé votre châssis aujourd’hui pour confirmer votre analyse ?

« Aujourd’hui ? Non, je ne pense pas. Mais je ne sais pas. “Bou”. Je ne suis pas sûr et je ne sais pas. »

Le nouveau châssis a-t-il plus ou moins le caractère de celui de 2016 ?

« Selon moi, la moto tourne un peu mieux. Je peux rentrer dans le virage plus vite. Je le préfère car vous pouvez être plus précis et c’est également plus amusant. »

Avez-vous essayé le pneu symétrique avant ? (ndlr: pneu médium, même profil, pour voir s’il sera utilisé à Misano)

« Non. Demain. Aujourd’hui, c’était seulement le pneu arrière. »

Maverick Vinales a été rapide dans ce test, alors pensez-vous qu’il peut y avoir une division dans l’évolution des motos 2017 ?

« Vous savez, au final Maverick a été rapide, Maverick continue à aimer (le châssis actuel), Maverick est le gars qui a le plus de points, donc je dois parler davantage de moi. Je suis le fruit d’une autre histoire, Maverick ne possède aucune histoire passée avec Yamaha, il vient de chez Suzuki et il pilote ça, parce qu’il pense que ça, c’est une Yamaha. Mais pour moi, qui connais mieux l’évolution de la moto, je pense qu’avec la version 2017, nous avons perdu quelque chose. Hier, lui aussi avait des problèmes, mais je pense qu’il peut de toute façon aller vite. »

Pensez-vous que le fait de ne pas avoir fait de tests privés ici avant la course vous a handicapé ?

« Oui, c’est un problème. Tout ne vient pas de là, mais ne pas avoir fait de tests est un problème. Oui. »

Classement

Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP