C’est un Jorge Lorenzo sûr de lui qui arrive ce week-end sur des terres catalanes aux airs de « Lorenzoland ». Vainqueur de la moitié des six Grands Prix disputés jusque-là, dont deux consécutivement, il a transformé son marteau en massue et il compte bien enfoncer le clou à Montmélo dimanche.

Par ailleurs, les statistiques sont avec lui. Certes, il s’est fait souffler la victoire en Catalogne en 2009 par un certain Rossi, mais, depuis, il a battu la mesure. Sur les six derniers rendez-vous du côté de Barcelone, il s’est imposé quatre fois. Et il sort enthousiaste d’un Grand Prix d’Italie arraché à un teigneux Marc Márquez qu’il devance à présent de dix points au classement général. Ceci sans parler des 37 longueurs d’avance sur Valentino Rossi données par sa casse moteur.

 « Nous y voilà à mon rendez-vous à la maison » se réjouit Por Fuera. « Barcelone est un endroit vraiment spécial pour moi. J’adore la piste, beaucoup de mes fans seront là, j’habite aux alentours depuis longtemps et je m’y sens comme chez moi ». Puis il poursuit : « je suis encore sur le nuage de mon succès au Mugello car cette victoire avait plusieurs saveurs. Cette course a été importante pour le championnat. Nous avons besoin de marquer encore plus de points et nous tenterons de montrer un aussi beau potentiel pour nous battre encore pour la victoire ».  

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo