Qu’on se le dise, ce n’est pas une clavicule cassée qui arrête un Rabat de faire son métier. En Moto2, déjà, il avait montré qu’une semaine après être passé sur le billard, il pouvait remonter sur une moto et jouer aux avant-postes. Une démarche qu’il é décidé de répéter en MotoGP, afin d’honorer son rendez-vous en Catalogne ce week-end.

On s’attendait à son forfait et on en a eu pour nos frais. Le pilote Marc VDS, équipier de Jack Miller, sera en Catalogne ce week-end avec l’intention de chevaucher sa RC213V qui l’a violemment désarçonné lors de la troisième séance d’essais libres du Grand Prix d’Italie, il y a un peu plus d’une dizaine de jours. Bilan ? Une clavicule gauche cassée. Direction Barcelone et la chirurgie des docteurs Mir et Marlet qui, en 90 minutes lui ont posé une plaque et huit vis en titane. C’est ainsi que l’ancien Champion du Monde de Moto2 a l’intention de braver, entre autres, les 25 tours de la course catalane. A condition, cependant, que le staff médical lui donne quitus lors de la visite de contrôle qui aura lieu jeudi.

Il faut dire que l’air de Barcelone fait du bien à un Rabat qui est monté sur le podium du Moto2 à trois occasions durant ses trois dernières visites, avec une pole-position en prime en 2014 : « je remercie l’équipe médicale du circuit du Mugello et mon team pour toute l’attention reçue après mon accident. Leur réactivité m’a permis de gérer au mieux cette situation en me donnant une chance de faire mon Grand Prix national ce week-end. Les docteurs ont, comme toujours, fait un travail magnifique » déclare le pilote de 26 ans.

 « Je me suis totalement concentré sur ma convalescence pour être en Catalogne. L’objectif sera de retrouver au plus vite ma force et de confirmer nos progrès avec la Honda. J’essaierai de finir la course et d’améliorer mes sensations avec la moto. Si on arrive à faire tout ça, alors je pense que l’on aura réussi notre meeting ».

Tito Rabat débute cette année en MotoGP au guidon de la seconde Honda du team Marc VDS. Après cinq départs, il a marqué 11 points et pointe dix-septième au championnat. Sa meilleure position est une neuvième place en Argentine.

Tous les articles sur : Esteve Rabat, Esteve Tito Rabat