Si l’année dernière, Bradley Smith avait pris l’ascendant sur Pol Espargaro, il en est tout autrement en ce premier tiers de saison.

Coïncidant ou pas avec l’arrivée des Michelin, depuis qu’ils ont appris qu’ils ne feraient plus partie du team Monster Tech3 en 2017, les deux pilotes Yamaha semblent avoir opté pour des attitudes opposées; Bradley Smith agit à s’y méprendre comme s’il avait lâché l’affaire et attendait patiemment de se revêtir en orange, tandis que son coéquipier a tout fait pour essayer de récupérer la moto de Jorge Lorenzo.

Sans succès, mais le #44 continue cependant sur sa lancée et vient de réaliser la meilleure performance d’une moto satellite lors de ce Grand Prix de Catalogne, 5e, et ce pour la 4e fois de la saison.

Bilan, le champion du monde Moto 2013 se retrouve donc 6e au championnat, devant la Suzuki usine de son frère et toute une ribambelle de Ducati, officielles ou pas!

Pol Espargaro: “Même si je suis vraiment satisfait de ma performance aujourd’hui, je dois dire que c’était un dur week-end et que la course a été particulièrement exigeante, mais mon objectif principal était de finir la course pour Luis et je me suis donc donné à 200% et l’ai donc fait.

Quand j’étais sur la grille, j’ai eu un doute à propos du pneu arrière à utiliser. Je m’étais servi du Médium durant tout le week-end alors que la majorité de la grille avait fait un autre choix, à l’exception de Bradley, Dani et moi qui utilisions le Médium.
Maintenant, je crois que c’était définitivement le bon choix, en particulier parce que nous avons été en mesure d’être forts lors durant les premiers tours après un bon départ. Puis, j’ai gardé mes distances avec Cal et j’ai attaqué jusqu’au drapeau à damier.

En me retournant sur ce week-end, je dois dire que je crois que de continuer la manifestation était le bon choix. Dans notre sport, nous montrons que nous sommes une grande famille, et même si certains d’entre nous ne connaissaient pas Luis, nous lui montrons notre respect avec les trois meilleurs pilotes témoignant en portant les t-shirts commémoratifs, tout comme avec les nombreux pilotes qui ont porté le numéro de Luis.
Nous devions prendre des décisions importantes à la Commission de sécurité afin de montrer au monde que nous accordons de l’importance à cela et que nous sommes unis, mais il sera toujours dans nos pensées et la meilleure façon de se souvenir de lui est de continuer à lui montrer notre attachement en tant que famille.

Nous avons un test à venir demain, puis ce sera la 8e manche, aux Pays-bas.”

44b
44c
CkMaLEXWUAAJT9x

Tous les articles sur : Pol Espargaro