L’air catalan aura décidément fait le plus grand bien à un team LCR au début de saison à la limite de la catastrophe. Chutant plus souvent qu’à son tour, le seul pilote du team, Cal Crutchlow, a non seulement décroché son meilleur résultat de l’année en course le dimanche, mais il a en plus dominé les tests du lendemain. Le tout avec le seul chrono en dessous des 1’44 de la journée.

De quoi retrouver le moral et séduire à nouveau des investisseurs dont l’intérêt serait bienvenu au moment de négocier une suite de l’aventure avec Honda. Car Lucio Cecchinello, le patron, ne veut toujours pas entendre parler de Suzuki satellite. Une position que partage le pilote de Coventry.

L’heure est décisive pour l’équipe LCR. L’occasion de découvrir un Crutchlow solidaire et pragmatique que se découvre de nouveaux centres d’intérêt. Ainsi, par exemple, les ailerons. Il aimait les railler autrefois, avec la complicité de LCR (voir photos plus bas). Sur le tracé de Montmélo, il a changé d’avis : « nous avons essayé les ailerons “over-the-top” pour Honda afin qu’ils aient notre ressenti avec ces éléments et je pense qu’ils peuvent apporter un petit plus en performance ».

Ceci dit, il n’y a pas eu que les ailerons : « nous avons roulé avec le pneu dur une majeure partie de la journée car c’est la gomme pour laquelle il fallait opter pour la course. Nous avions également dans notre programme du jour des modifications de réglages que nous avions envie de tester, comme notamment un assouplissement global du train avant de la moto qui nous a apporté satisfaction dans les phases de décélération. Nous nous sommes également focalisés sur des tests distincts d’électronique car cela nécessite un temps précieux d’environ 20 à 30 minutes à chaque fois que vous voulez procéder à des changements concrets ».

« Nous avons aussi essayé dans la matinée lorsque la température était relativement fraîche le nouveau pneumatique avant apporté par Michelin. Il présentait des avantages dans certains domaines et des inconvénients dans d’autres mais ce sont les informations dont ils avaient besoin. Nous avons ensuite testé deux nouvelles références à l’arrière en fin de journée et comme vous pouvez le constater en terme de chronos, elles sont plutôt performantes. »

L’ancien Champion du Monde de Supersport termine : « il ne fait aucun doute que nous sommes tous très satisfaits d’avoir été les plus rapides. C’est toujours bon signe d’être de retour au sommet de la hiérarchie sur la feuille des temps même s’il ne s’agit que d’un lundi d’après course et que rien n’est réellement significatif. Nous allons à présent tirer profit de tous les aspects positifs de cette journée au cours de laquelle la cohésion avec l’équipe a été excellente pour pouvoir aborder l’épreuve des Pays-Bas avec un certain optimisme ».

Rendez-vous donc le 26 juin prochain.

12141808-10153693772239044-807428704213234849-n
12109298-10153693772264044-7573317982537960554-n

Tous les articles sur : Cal Crutchlow