Le circuit de Barcelona-Catalunya est considéré comme très technique et présente des freinages brutaux qui sollicitent considérablement le système de freinage.

Le premier freinage après la longue ligne droite d’arrivée en descente est l’un des plus difficiles du championnat du monde, non seulement parce que les MotoGP y atteignent des vitesses de l’ordre de 340 km/h, mais surtout parce que plusieurs freinages exigeants, à partir du virage numéro 10, s’y succèdent et ne laissent pas aux freins le temps de se refroidir dans la partie mixte du circuit.

Les températures atteintes par les disques et plaquettes en carbone sont donc particulièrement élevées par rapport aux autres épreuves du championnat du monde.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :