Ce week-end ,Louis Rossi participe au Championnat d’Europe Moto2 à Jerez, au guidon d’une MVR du team MR Griful.

Késako?

Il s’agit d’une Moto2 dont le concept et le design ont été développés en interne par l’équipe technique espagnole depuis 2012, sous la houlette de Felipe González et Paco Carro.

Sa particularité est de posséder un cadre tubulaire en acier, à l’image des Ktm, soit une solution relativement peu onéreuse et une partie-cycle aisément modifiable afin de trouver un bon compromis des différentes rigidités.

Toutefois, jusqu’à présent réservée à l’équipe MR Griful, la machine n’a pas encore fait de miracles et a terminé le championnat aux 18e et 23e places en 2014 et 2015, avec Diego Perez Zuasti.
Cette année, Ana Carrasco a roulé dessus avant de s’aligner ce week-end sur une Suter, réputée plus docile…

Louis Rossi figure toujours 22e du championnat, suite à ses courses en début d’année à Valencia sur la TransFiormers de Christian Boudinot, courses qu’il avait terminées 6e et 16e.

griful-2

 

Tous les articles sur : Louis Rossi