Au terme d’une course fantastique, le Français a réussi à s’imposer pour la première fois avec sept centièmes d’avance sur le Champion 2016 Steven Odendaal. Il offrait ainsi sa première victoire au constructeur NTS.

Pour cette avant-dernière course du Championnat, le nouveau Champion 2016 Steven Odendaal (Kalex AGR) précédait avec 186 points, Alan Techer (NTS T PRO) avec 124, Tetsuta Nagashima (Kalex Ajo Motorsport) avec 121 et Eric Granado (Kalex Promoracing) avec 99. Ce qui nous faisait quatre continents représentés, avec dans l’ordre l’Afrique, l’Europe, l’Asie et l’Amérique. En Superstock 600, Thibaut Gourin (Yamaha Race Expérience) avec 128 points était à la poursuite du leader Ivo Lopes (Kawasaki Oneundret) qui en totalisait 165.

La pole position revenait à Odendaal – pour la troisième fois de la saison – devant Nagashima, Techer et Granado. Louis Rossi (MVR MR Griful) se qualifiait 21e juste devant Thibaut Gourin (deuxième des Superstock 600) alors que Guillaume Raymond était vingt-cinquième sur sa FTR de l’Ecurie Berga. Il est à noter que dimanche dernier Steven Odendaal, Tetsuta Nagashima participaient au GP d’Aragón.

A l’extinction des feux, Odendaal prenait le meilleur départ devant Techer, Ekky, Nagashima, Rosli et Fernandez. Techer s’emparait de la première position, suivi d’Odendaal, Ekky, Nagashima et Fernandez. Le Français résistait bien au Sud-Africain et les deux hommes creusaient un petit écart de 0.7 sur Nagashima et Ekky. Granado occupait la neuvième position, Louis Rossi la dix-septième, Thibaut Gourin la dix-neuvième et Guillaume Raymond la vingt-quatrième.

_26p5448

Techer menait toujours à 13 tours de l’arrivée, devant Odendaal, Nagashima, Ekky et Fernandez. Iker Lecuona sixième pointait à plus de trois secondes. Rossi remontait en quinzième position. Techer conservait un excellent rythme, mais Odendaal restait menaçant, emmenant Nagashima, Ekky et Fernandez. Rossi passait quatorzième et Gourin dix-septième (deuxième des Superstock 600). A la mi-course, Odendaal doublait Techer, avec toujours Nagashima très présent. Le Japonais passait le Français en force à l’intérieur en bout de freinage, tandis que Fernandez devançait Ekky pour la quatrième position, deux secondes devant le cinquième Granado. Rossi était quinzième, Gourin dix-huitième et Raymond vingt troisième.

chgdjkapture

Techer récupérait la deuxième place face à Nagashima et se rapprochait d’Odendaal. Fernandez quatrième était à 5 secondes du groupe des trois leaders. Rossi repassait quatorzième, à la lutte avec le premier des Superstock 600 Lukas Tulovic. A 5 tours de la fin, Odendaal, Techer et Nagashima étaient toujours roue dans roue. Puis le Japonais perdait un peu de terrain, pointant à 1.2. Techer reprenait le commandement à Odendaal à 3 tours de la fin. La lutte était superbe entre les deux hommes. Dans le dernier tour, Techer résistait magnifiquement. Odendaal tentait le tout pour le tout, mais Techer l’emportait devant Odendaal, Nagashima, Fernandez, Ekky et Granado. Rossi terminait quatorzième, Gourin dix-huitième et deuxième des Superstock, et Raymond vingt-quatrième.

captfgure

capthjure

Tous les articles sur : Alan Techer